Une seconde pour l'éternité

vendredi 1 décembre 2006

Gunsmoker














Techno-thriller de di-Huan TO








Cinq longues années de recherches et d'approfondissement. C’est le temps qu’il m’a fallu pour écrire ce roman de fiction militaire.
Tous les noms de personnages et de lieux, ainsi que tous les événements décrits, sont le produit de mon imagination. Par conséquent, toute ressemblance avec des personnages ou des événements existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence. Mais, mis à part cela, tout ce que vous lirez est réel : données, statistiques et armes ont été fidèlement rapportées.
Lorsque j’avais entamé l’écriture du premier chapitre de ce livre, je portais alors le treillis et, surtout, j’étais loin de me douter que la politique mondiale prendrait une tournure aussi dramatique quelques années plus tard. Nous sommes en effet confrontés, malgré nous, à une situation dont nous n’avons jamais rencontrée auparavant: le terrorisme à grande échelle. Il vient de frapper à notre porte et nous a pris au dépourvu, et le fait de vouloir encore l’ignorer ne pourrait qu’accroître le danger que nous côtoyons désormais en permanence. Certaines régions du globe sont déjà tellement gangrénées par ce fléau, qu’il relèverait de la pure inconscience si jamais nous refusons encore d’agir. Et le danger ne vient pas toujours du côté où nous l’attendons le plus. Quoi qu’il en soit, le but de mon roman n’est pas de dépeindre encore davantage le monde inquiétant dans lequel nous vivons, en ce début du 21ème siècle, mais d’essayer avant tout de divertir et, bien sûr, d' « avertir ».
Et si, en y réfléchissant, tous ces actes ignobles n'étaient qu'une façade ? Un moyen pour nous détourner d'une chose encore plus horrible ? Vous êtes-vous déjà posés cette question ?
Quoi qu’il en soit, en parcourant l'histoire de mon livre, le lecteur pourra se faire une idée par lui-même, et l'interpréter à sa guise. Son libre arbitre en décidera. Cependant, il doit être conscient que, dorénavant, tout reste possible. Toujours avoir à l’esprit qu’à présent, il suffirait d’une seconde pour que tout bascule…"


Synopsis

- 21ème siècle : le spectre du communisme avait disparu du monde. Un vent de démocratie et de libre échange soufflait désormais sur les pays longtemps meurtris par l'implacable régime de la défunte U.R.S.S, et les peuples pouvaient enfin croire à une paix durable.
Mais, encore une fois, ils se trompaient... Car au sein d'un noyau dur et radical reformé par quelques rescapés du régime stalinien, le feu couvait toujours. Et, contre toute attente, ils se rallièrent à la cause des nouveaux et puissants Royalistes russes et créèrent un nouveau régime. Au moment où les Occidentaux s'étaient résolus à baisser leur garde, s'estimant -- à tort -- être enfin à l'abri de tout renversement géopolitique majeur, ces seigneurs d'un nouveau régime totalitaire décidèrent d’agir en envahissant l'Europe et de prendre de vitesse les Américains en coupant tout soutien venant de leur part. Leurs divisions dévalèrent les plaines de l'Europe centrale telle une nuée de sauterelles et, tel un énorme rouleau compresseur, écrasèrent tout sur leur passage.
Sous-équipées du fait des multiples coupes budgétaires et des politiques de désarmements, les forces américaines se retrouvèrent considérablement affaiblies. Toutefois, liés par les clauses du Traité de l'Alliance, les Etats-Unis se firent un devoir de venir à la rescousse du vieux continent et, en même temps, assurer leur propre survie. Vaillamment, les unités américaines encore restées en Europe se défendirent avec le peu qu'elles avaient, tout en espérant voir arriver les renforts de l'autre côté de l'Atlantique.
Seulement, les divisions russes étaient arrivées plus vite que prévues, et certaines de ces unités américaines ne verraient jamais ceux qui devaient venir à leur aide, et d'autres, pire encore, furent totalement coupées du reste du monde et abandonnées à leur propre sort.
Ce fut ce qui arriva à une unité de blindés des Marines trop avancée en Europe de l'Est, ainsi qu'à quelques unités de reconnaissance des Forces Spéciales : les fameux Green Berets.
Désormais, ces hommes n'avaient plus qu'un seul impératif : SURVIVRE...

- 21st century : the shadow of the communism vanished. A breeze of freedom and democracy started blowing in the eastern countries, victims of the ancient U.S.S.R. And, once again, people started believing in a new and everlasting peace.
But, once again, they were wrong... Within a new organization saved by some tough generals of the dead stalinian cause, the fire of revenge was still burning. Against all odds, these generals swore allegeance to the new and powerful russian Royalists and created a new entity. Meanwhile, in the West, people believed wrongly themselves untouchable... and were taken off guard. These new warlords decided to invade Europe and to cut off all supports coming from the United States.
Weakened by their own politicians and multiple weapons reductions, the U.S forces were bound to react and to stop this invasion with what they had. Several U.S units stationed in Europe fought for their own life, hopelessly awaiting for the supports coming from the other side of the Atlantic.
Unfornately, the russian divisions came too fast. Some of these U.S units would never be rescued. Among them, an armored recco unit of the Marines and several Special Forces sections, known as the Green Berets.
From now on, their mission had changed : TO STAY ALIVE...

- Personnages principaux de " U.S.P.é "
John W. Heatherly : Capitaine des Bérets verts, US Army.
Jenny Schaeffers de Belfort : Pilote de la Force aérienne danoise, indicatif Ghostrider.
Ingrid Lindström : Coéquipière de Jenny Schaeffers, indicatif Spiderman.
George Elliott : Sergent-major des Bérets verts, US Army.
Billie Wilkins : Caporal des Bérets verts, US Army.
Thomas Jefferson III : Président des Etats-Unis.
Greg Norman : Chef des commandos de l'US Air Force.
Graham G. Westland : Commandant en Chef (CiC) des forces armées américaines.
Atef Béchir : Ministre iranien des Affaires étrangères.
Nathan McGillis : Sergent des forces blindées de l'US Marine Corps.
Vladimir Djerzhinsky : Président du nouveau parti radical russe.
David Thuillier : Lieutenant de l'Armée de Terre française (COS).
Peter Wong : Commando de l'US Air Force.
Juan Felipe : Commando de l'US Air Force.

- Personnages secondaires de " U.S.P.é "

Marcus Willems : Commandant de l'USS Roark, US Navy.
Jonathan D. Simmons : Commandant de l'USS Praetorian, US Navy.
Bridget Summers : Commandant en second de l'USS Praetorian, US Navy.
Robert Delby : Commandant de la base US de Reykavik.
Mary J. Goldstein : Lieutenant de l'US Marine Corps, indicatif Hawkeye.
Abdallah Al Cheik : Président iranien despotique.
Zachary King : Amiral de l'invincible Armada, US Navy.
Ernest King : Fils de Zachary et commandant de l'USS Wyoming, US Navy.
Sergei Alexeyev : Bras-droit de Vladimir Djerzhinsky.
Youri Koutouzov : Commandant en Chef des forces armées russes.
Kurt Kazansky : Commando des Bérets verts, US Army.
Jeb Harris : Commando des Bérets verts, US Army.
Harry O'Connor : Commando des Bérets verts, US Army.
Gary Maxwell : Général Commandant de l'US Air Force.
Constantin Kostandinov : Général de division Ouest de l'armée russe.
Tommy Harold : Commando des Bérets verts, US Army.
Roy Miller : Commandant en second de l'USS Roark, US Navy.
Vladimir Renko : Commandant russe de la formation Wolverine.
Jerry S. Duncan : Pilote de F-15 Eagle, indicatif Snowcat, US Air Force.
Thomas O. Sullivan : Pilote de F-15 Eagle, indicatif Razorback, US Air Force.
Henry B. Stevens : Colonel des Bérets verts, supérieur hiérarchique de John Heatherly, US Army.

- Personnages subsidiaires de "U.S.P.é"
William B. Anquetil : Inspecteur de l'UNSCOM.
Miss Bridgewater : Secrétaire personnelle d'Anquetil.
Gary O'Cleefe : Astrophysicien rattaché à l'UNSCOM.
Aidan Mitchell : Expert en énergie nucléaire de l'UNSCOM.
Anouar Abdel Aziz : Guide iranien.
Youssouf : Manifestant palestinien.
Avi Hinterman : Felasha ( soldat de Tsahal ).
Hocine & Akim : Terroristes d'Abou Nidal.
Ibrahim Abdel Suliman ( Isaïah Hirsch ) : Agent du Mossad.
Elizabeth J. Jefferson : Première Dame des Etats-Unis.
Daniel Monroe : Premier Ministre britannique.
Claude-Henri Philibert : Président de la République française.
Ran Rivkin : Premier Ministre israélien.
Mohamed Al Mer'ib : Général des forces blindées syriennes.
Freddie Garner : Opérateur radar de l'USS Roark, US Navy.
William Fisher : Opérateur radar de la base US de Reykjavik.
Garrett McCarthy : Général de brigade de l'US Air Force, NORAD.
Leboeuf : Militaire du rang de l'Armée française.
Blanco : Militaire du rang de l'Armée française.
George Mullen : Commandant de Cavalerie Blindée, US Army.
Colin H. Merrill : Général 2 étoiles de l'US Marine Corps.
Sergeï Levski : Opérateur sonar d'Alfa Quatre.
Floyd : Soldat du camp de base Foxtrap, US Army.
Ross : Soldat du camp de base Foxtrap, US Army.
Ned : Soldat du camp de base Foxtrap, US Army.
Lucas Merrill : Lieutenant de l'US Air Force, pilote de F-16 Viper.
Curtis O'Neill : Capitaine de l'US Air Force, pilote de F-16 Viper.
Angus Merrimack : Général 4 étoiles de l'US Marine Corps.
Anatoli Grubov : Général d'IA-PVO, Division Centre.
William Westwood : Capitaine de l'US Marine Corps.
Gerald Hollis : Général adjoint de Maxwell, US Air Force.
Craig B. Wainsworth : Commandant en Chef des Opérations Navales (CinCNavOps), US Navy.
Sasha Golovski : Starshina de Gamma Six.
Steve Wolinski : Pilote de F-105 Thunderchief, US Air Force.
Yevgueniy Smirnov : Général russe 4 étoiles, Division Nord.
Youri Zeletsny : Opérateur sonar de Charlie Cinq.
Gary Jenkins : Commandant de B-1 Lancer, US Air Force.
Steve Hogan : Opérateur sonar de l'USS Reuben James, US Navy.
Oleg Kravtchouk : Soldat de l'Armée russe.
Miroslav Grishkin : Sergent de l'Armée russe.
Jimmy Owens : Opérateur sonar de l'USS Valley Forge, US Navy.
George Elmendorf : Amiral de la Task Force "Scarecrow", US Navy.
Igor Frolov : Membre des Spetsnaz.
Guennadi Frolov : Membre des Spetsnaz.
Ivan Konovalov : Amiral commandant le croiseur Kalinin.
Vitali Pougatchev : Amiral de la Flotte russe et de l'Amiral Gorschkov.
Micha Davidovitch : Commandant en second de l'Amiral Gorschkov.
Iliy Borochev : Lieutenant de frégate d'Oméga Cinq.
Gary Simon : Navigateur de l'USS Connecticut, US Navy.
Eugene W. Collins : Commandant de l'USS Connecticut, US Navy.
Edgar Ely : Commandant de l'USS Topeka, US Navy.
Edgar Lipton : Lieutenant des SAS, armée britannique.
Otto Gehrardt : Lieutenant des GSG-9, armée allemande.
Oliver Melvin : Lieutenant des Bérets verts, US Army.
Xavier Deschamps : Lieutenant des Marsouins, armée française.
Vassili Pavel : Commandant en second de Delta Quatre.
Griffin Storm : Opérateur sonar de l'USS North Carolina, US Navy.
Benneth Malcolm : Général 2 étoiles de l'US Army.
William Foster : Vice-Président des Etats-Unis.
Frank Jackson : Capitaine de l'US Navy, pilote de F-14 Tomcat.
Kurt Dorfmeister : Soldat de l'armée allemande, en faction dans la DMZ.


CODIFICATION SELON LA TERMINOLOGIE DE L’O.T.A.N

AVIONS


A: Avion d’attaque ou d’appui raproché.
B: Bombardier.
C: Avion de transport.
E: Avion d’alerte avancée.
F: Chasseur, intercepteur.
H: Hélicoptère.
K: Avion-ravitailleur.
M: Avion de guerre spéciale.
O: Avion d’observation.
P: Patrouilleur maritime.
Q: Avion sans pilote, drône.
R: Avion de reconnaissance.
S: Appareil de recherche et sauvetage.
T: Avion d’entrainement.
U: Appareil utilitaire.
V: Appareil V/STOL.
W: Appareil de guerre électronique.
X : Avion expérimental
Y: Avion de présérie.

NAVIRES DE GUERRE ET SOUS-MARINS

BB: Battleship. Navire de ligne.
CC: Cruiser. Croiseur de bataille. (Kreyser Korabl ou Protivolodochnyy Kreyser)
CG: Missile Cruiser. Croiseur lance-missiles. (Raketnyy Kreyser)
CGN: Nuclear Missile Cruiser. Croiseur lance-missiles à propulsion nucléaire. (Atomnyy Raketnyy Kreyser)
CV: Aircraft Carrier. Porte-avions. (Tyazhelyy Avianesushchiy Kreyser)
CVN: Nuclear Aircraft Carrier. Porte-avions à propulsion nucléaire.
CVSG: Missile Aircraft Cruiser. Croiseur porte-aéronefs lance-missiles. (Taktycheskiy Avionosnyy Kreyser)
DBB: Dreadnought Battleship. Cuirassé dreadnought.
DD: Destroyer. Destroyer à vocation ASM. (Bol’shoy Protivolodochnyy Korabl)
DDG: Missile Destroyer. Destroyer lance-missiles. (Bol’shoy Raketnyy Korabl)
FF: Frigate. Frégate à vocation ASM. (Pogranichnyy Storozhevoy Korabl)
FFG: Missile Frigate. Frégate lance-missiles. (Storozhevoy Raketnyy Korabl)
LCAC: Landing Craft Air Cushion. Véhicule amphibie sur coussin d’air. (Korabl na Vozdushnoy Podushke)
LCC: Command Ship. Navire amiral ou de commandement. (Kreyser Korabl Upravleniy)
LHA: Landing Helicopter Assault. Navire d’assaut amphibie. (Bol’shoy Desantnyy Korabl)
LPH: Landing Platform Helicopter. Porte-hélicoptères. (Bol’shoy Desantnyy Korabl )
LST: Landing Ship Tank. Navire transport de chars. (Sredniy Desantnyy Korabl)
PPG : Patroller. Corvette et patrouilleur. (Sredniy Protivolodochnyy Korabl)
SSB: Sub-Surface Balistic. Sous-marin conventionnel lance-missiles balistiques. (Podvodnaya Lodka Raketnaya Ballisticheskaya)
SSBN: Sub-Surface Balistic Nuclear. Sous-marin nucléaire lance-missiles balistiques. (Podvodnaya Lodka Atomnaya Raketnaya Ballisticheskaya)
SSG: Sub-Surface Guided. Sous-marin conventionnel lance-missiles de croisière. (Podvodnaya Lodka Raketnaya Krylataya)
SSGN: Sub-Surface Guided Nuclear. Sous-marin nucléaire lance-missiles de croisière. (Podvodnaya Lodka Atomnaya Raketnaya Krylataya)
SS: Sub-Surface. Sous-marin conventionnel d'attaque. (Podvodnaya Lodka)
SSN: Sub-Surface Nuclear. Sous-marin nucléaire d’attaque. (Podvodnaya Lodka Atomanaya)

CARACTERISTIQUES DES SYSTEMES D’ARMES PRESENTS DANS "U.S.P.é"

CHASSEURS
*F-4 E /F /G Phantom II : U.S.A. 1967. Chasseur-bombardier biplace embarqué. Moteurs : 2 x General Electric J79-GE-17 de 8 120 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 27 501 kg. Vitesse max. : 2 413 km /h. Plafond : 21 640 m. Autonomie : 2 450 km. Armement : 1 M-61A1 Vulcan de 20 mm + 7 257 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 6,5 G, - 2 G. Unités en service dans l’OTAN : 409 + 987 en parc.
*F-14 A /B Tomcat - Bombcat /D Super Tomcat : U.S.A. 1972 /1987. Chasseur biplace embarqué de supériorité aérienne. Moteurs : 2 x Pratt & Whitney TF-30-P-412A de 9 480 kg de poussée chacun /2 x General Electric F110-GE-400 de 10 487 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 31 880 kg. Vitesse max. : 2 548 km /h. Plafond : 21 000 m. Autonomie : 3 220 km. Armement : 1 M-61A1 Vulcan de 20 mm + 7 250 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 8 G, -2,5 G. Unités en service : retiré de l'inventaire depuis 2006.
*F-15 C /D Eagle /E Strike Eagle : U.S.A. 1974 /1986. Chasseur monoplace de supériorité aérienne/ biplace de pénétration lointaine. Moteurs : 2 x Pratt & Whitney F100-PW-229 de 13 200 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 25 400 kg /37 000 kg. Vitesse max. : 2 701 km /h. Plafond : 30 500 m. Autonomie : 5 745 km. Armement : 1 M-61A1 de 20 mm + 10 659 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service : 846 -A, -B, -C, -D et -E.
*F-16 C /D Fighting Falcon : U.S.A. 1984. Chasseur monoplace léger multirôle. Moteurs : 1 x General Electric F100-PW-229 de 13 200 kg de poussée. Poids au décollage : 14 968 kg. Vitesse max. : 2 123 km /h. Plafond : 15 420 m. Autonomie : 1 325 km. Armement : 1 M-61A1 Vulcan de 20 mm + 5 463 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service dans l’OTAN : 2 640 -A, -B, -C et -D.
*F-18 C /D Hornet : U.S.A. 1978. Chasseur monoplace d'attaque embarqué. Moteurs : 2 x General Electric F404-GE-400 de 7 258 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 19 960 kg. Vitesse max. : 2 125 km /h. Plafond : 15 240 m. Autonomie : 1 740 km. Armement : 1 M-61A1 Vulcan de 20 mm + 6 214 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service dans l’OTAN : 940 -A, -B, -C et -D.
*F-18 E /F Super Hornet : U.S.A. 2000. Chasseur monoplace multirôle embarqué. Moteurs : 2 x General Electric F414-GE-400 de 10 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 29 937 kg. Vitesse max. : 2 125 km /h. Plafond : 15 240 m. Autonomie : 3 054 km. Armement : 1 M-61A2 Vulcan de 20 mm + 8 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service : 284 -E et -F prévus, en pleine production.
*F-22 A Raptor : U.S.A. 1999. Chasseur furtif monoplace de domination aérienne. Moteurs : 2 x Pratt & Whitney F119-PW-614 de 18 145 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 24 950 kg. Vitesse max. : 2 600 km /h. Plafond : 16 000 m. Autonomie : 3 200 km. Armement : 1 M-61A2 Vulcan de 20 mm + 9 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : hypermanoeuvrable. Unités en service : 339 exemplaires prévus, seulement 187 en service.
*F-23 A Black Widow : U.S.A. 1999. Chasseur furtif monoplace de domination aérienne. Moteurs : 2 x Pratt & Whitney F119-PW-614 de 18 145 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 29 030 kg. Vitesse max.: + Mach 2. Plafond : 19 800 m. Autonomie : 3 200 km. Armement : 1 M-61A2 Vulcan de 20 mm + bombes et missiles. Facteurs de charge : hypermanoeuvrable. Unités en service : ?
*F-35 A Lightning II : U.S.A. 2001. Chasseur d’attaque furtif monoplace de nouvelle génération. Moteurs : 1 x Pratt & Whitney F135 de 18 145 kg de poussée. Poids au décollage : 25 600 kg. Vitesse max. : 1 850 km /h. Plafond : 15 330 m. Autonomie : 1 200 km. Armement : 1 x Mauser Bk27 de 27 mm ou GAU-12 de 25 mm + bombes GBU-31 JDAM ou missiles AMRAAM. Facteurs de charge : n.c. Unités en service : 5 000 exemplaires prévus.
*F-117 A Nighthawk : U.S.A. 1983. Chasseur monoplace d'attaque furtif. Moteurs : 2 x General Electric F404-GE-400 de 4 899 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 23 625 kg. Vitesse max.: 1 127 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : n.c. Armement : 2 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 6 G, - 2 G. Unités en service : 59.
*A-10 A Thunderbolt II : U.S.A. 1975. Avion monoplace de combat antichar. Moteurs : 2 x General Electric TF34-GE-100 de 4 207 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 21 500 kg. Vitesse max.: 722 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 1 000 km. Armement : 1 GAU-8 de 30 mm + bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7,5 G, -2,5 G. Unités en service : 240 -A + 169 en parc.
*MiG-21 Fishbed : U.R.S.S. 1957. Chasseur monoplace d'attaque léger. Moteurs : 1 x Tumansky RD-11F de 5 750 kg de poussée. Poids au décollage : 7 575 kg. Vitesse max.: 2 000 km /h. Plafond : 20 000 m. Autonomie : 560 km. Armement : 2 canons de 30 mm + 1 200 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7 G, - 2,5 G. Unités en service en Russie : 142 + 141 en parc.
*MiG-23 Flogger : U.R.S.S. 1970. Chasseur monoplace multirôle. Moteurs : 1 x Tumansky de 10 000 kg de poussée. Poids au décollage : 17 200 kg. Vitesse max.: 2 123 km /h. Plafond : 15 250 m. Autonomie : 1 000 km. Armement : 2 canons de 23 mm + 2 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7 G, - 3 G. Unités en service en Russie : 1 457 + 490 en parc.
*MiG-25 Foxbat : U.R.S.S. 1967. Chasse /reconnaissance. Moteurs : 2 x Tumansky R-266 de 12 300 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 36 200 kg. Vitesse max.: 3 380 km /h. Plafond : 24 400 m. Autonomie : 1 130 km. Armement : 2 canons de 23 mm + 4 missiles. Facteurs de charge : + 6,5 G, - 1,5 G. Unités en service en Russie : 480 + 60 en parc.
*MiG-29 Fulcrum : U.R.S.S. 1983. Chasseur monoplace multirôle. Moteurs : 2 x Tumansky R-33D de 8 300 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 18 000 kg. Vitesse max.: 2 440 km /h. Plafond : 17 000 m. Autonomie : 2 100 km. Armement : 1 canon de 30 mm + bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service en Russie : 1 169.
*MiG-31 Foxhound : U.R.S.S. 1981. Chasseur-intercepteur biplace. Moteurs : 2 x Tumansky R-31F de 14 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 41 150 kg. Vitesse max.: 2 553 km /h. Plafond : 23 000 m. Autonomie : 2 100 km. Armement : 8 missiles AA-9 Amos, AA-10 Alamo ou R-37. Facteurs de charge : + 6,5 G, - 1,5 G. Unités en service en Russie : 457.
*Su-7 Fitter : U.R.S.S. 1955. Chasseur-bombardier monoplace. Moteurs : 1 x Lyulka AL-7F TRD-31 de 10 000 kg de poussée. Poids au décollage : 13 700 kg. Vitesse maximale : 1 700 km /h. Plafond : 15 150 m. Autonomie : 1 450 km. Armement : 2 canons de 30 mm + 2 500 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7 G, - 2 G. Unités en service en Russie : 3 + 115 en parc.
*Su-25 Frogfoot : U.R.S.S. 1981. Avion monoplace d'assaut tactique et d'appui. Moteurs : 2 x Tumansky R-13-300 de 4 237 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 18 120 kg. Vitesse max.: 980 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 556 km. Armement : 1 canon AO-17A de 30 mm + 4 500 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7 G, - 2,5 G. Unités en service en Russie : 604.
*Su-27 /33 Flanker : U.R.S.S. 1983. Chasseur monoplace de supériorité aérienne. Moteurs : 2 x Tumansky R-32 de 13 600 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 30 000 kg. Vitesse max.: 2 500 km /h. Plafond : 18 500 m. Autonomie : 3 900 km. Armement : 1 canon GSh-301 de 30 mm + 6 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service en Russie : 905.
*Su-32FN /34 Fullback : U.R.S.S. 1995. Chasseur biplace de pénétration lointaine. Moteurs : 2 x Tumansky R-32 de 15 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 34 500 kg. Vitesse max. : 2 450 km /h. Plafond : 18 000 m. Autonomie : n.c. Armement : 1 canon GSh-301 de 30 mm + 8 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service en Russie : ?
*Su-35 /37 Super Flanker : Russie. 1988. Chasseur monoplace de supériorité aérienne. Moteurs : 2 x Saturn/ Lyulka AL-35 de 14 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 34 500 kg. Vitesse max.: 2 500 km /h. Plafond : 18 000 m. Autonomie : 4 000 km. Armement : 1 canon de 30 mm + 8 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : hypermanoeuvrable. Unités en service en Russie : ?
*Su-47 Berkut : Russie. 1999. Chasseur monoplace furtif de supériorité aérienne. Moteurs : 2 x Aviadvigatel D30F6 de 15 500 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 34 000 kg. Vitesse max.: 2 200 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 3 880 km. Armement : 1 canon de 30 mm + 8 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : hypermanoeuvrable. Unités en service en Russie : ?
*Yak-38 Forger : U.R.S.S. 1975. Chasseur monoplace léger embarqué. Moteurs : 1 x Lyulka AL-21 de 8 160 kg de poussée. Poids au décollage : 11 700 kg. Vitesse max.: 1 010 km /h. Plafond : 12 000 m. Autonomie : 370 km. Armement : 3 600 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 6,5 G, - 2 G. Unités en service en Russie : 65 en parc.
*Ching Kuo IDF : Taïwan. 1994. Chasseur-intercepteur monoplace léger. Moteurs : 2 x Garrett TFE 1042-70 de 3 787 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 9 072 kg. Vitesse max.: 1 845 km /h. Plafond : 16 760 m. Autonomie : 1 100 km. Armement : 1 M-61A1 Vulcan de 20 mm + bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service : 130 -A et -B.
*Rafale F2 : France. 2001. Chasseur monoplace multirôle . Moteurs : 2 x Snecma M88-2 de 12 300 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 24 500 kg. Vitesse max. : 2 235 km /h. Plafond : 16 750 m. Autonomie : 1 850 km. Armement : 1 canon DEFA de 30 mm + 7 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3,6 G. Unités en service : en pleine production.
*Mirage 2000 : France. 1978. Chasseur monoplace multirôle. Moteurs : 1 x Snecma M53-5 de 9 000 kg de poussée. Poids au décollage : 9 000 kg. Vitesse max.: 2 336 km /h. Plafond : 20 000 m. Autonomie : 1 500 km. Armement : 2 DEFA de 30 mm + 5 000 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 9 G, - 3 G. Unités en service : 157.
*Super Etendard : France. 1958. Chasseur d'appui monoplace embarqué. Moteurs : 1 x Snecma ATAR 8 de 4 400 kg de poussée. Poids au décollage : 10 200 kg. Vitesse max.: 1 099 km/ h. Plafond : 15 000 m. Autonomie : 1 700 km. Armement : 2 DEFA de 30 mm + 1 360 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 6,5 G, - 2 G. Unités en service : 38 + 19 en parc.
*EF-2000 Typhoon : Royaume-Uni /Espagne /Allemagne /Italie. 1995. Chasseur monoplace multirôle. Moteurs : 2 x Eurojet EJ 200 de 9 200 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 21 000 kg. Vitesse max.: 2 470 km /h. Plafond : 18 000 m. Autonomie : 1 400 km. Armement : 1 Mauser de 27 mm + bombes et missiles. Facteurs de charge : +9 G, - 3 G. Unités en service dans l’OTAN : 710 prévus, en pleine production.
*Tornado IDS /ECR : Royaume-Uni/ Allemagne/ Italie. 1979. Chasseur biplace de pénétration lointaine. Moteurs : 2 x TurboUnion RB.199-34R-04 de 6 120 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 17 700 kg. Vitesse max.: 2 125 km/h. Plafond : 17 500 m. Autonomie : 1 300 km. Armement : 2 Mauser de 27 mm + 5 500 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7 G, - 2 G. Unités en service dans l’OTAN : 619.
*Tornado ADV : Royaume-Uni. 1985. Intercepteur biplace. Moteurs : 2 x TurboUnion RB.199 de 7 493 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 28 000 kg. Vitesse max.: 2 125 km /h. Plafond : 17 500 m. Autonomie : 1 300 km. Armement : 2 Mauser de 27 mm + 5 500 kg de bombes et missiles. Facteurs de charge : + 7 G, - 2 G. Unités en service dans l’OTAN : 147.
*JF-17 Thunder : Chine. 2003. Chasseur monoplace de supériorité aérienne. Moteurs : 1 x Tumansky RD-33. Poids au décollage : 15 475 kg. Vitesse max.: Mach 1.8. Plafond : 20 500 m. Autonomie : 1 350 km. Armement : 1 x GSh-23-2 bitube de 23 mm + missiles et bombes. Facteurs de charge : n.c. Unités en service : ?
*F-8 Finback : Chine. 1972. Chasseur monoplace d’appui tactique. Moteurs : 2 x Liyang-Wopen 13A avec postcombustion. Poids au décollage : 17 800 kg. Vitesse max. : 2 340 km /h. Plafond : 20 200 m. Autonomie : 800 km. Armement : 1 canon de 23 mm et 4 missiles PL-2B IR ou PL-7 à guidage radar, bombes lisses et paniers à roquettes.

BOMBARDIERS
*B-1 B Lancer : U.S.A. 1981. Bombardier lourd stratégique. Moteurs : 4 x General Electric F101-GE-100 de 13 600 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 216 810 kg. Vitesse max. : 1 330 km /h. Plafond : 18 300 m. Autonomie : 12 000 km. Armement : 56 000 kg de bombes et missiles. Unités en service : 60.
*B-2 A Spirit : U.S.A. 1989. Bombardier lourd furtif. Moteurs : 4 x General Electric F118-GE-100 de 8 620 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 170 080 kg. Vitesse max.: 1 010 km /h. Plafond : 15 240 m. Autonomie : 11 700 km. Armement : 16 missiles SRAM ou AGM-129 ACM ou 18 000 kg de bombes. Unités en service : 8.
*B-52 G /H Stratofortress : U.S.A. 1958. Bombardier lourd stratégique. Moteurs : 8 x Pratt & Whitney J57-P-43W de 6 248 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 221 500 kg. Vitesse max.: 1 062 km /h. Plafond : 16 765 m. Autonomie : 13 680 km. Armement : 1 M-61A1 Vulcan de 20 mm + 30 000 kg de bombes et missiles. Unités en service : 95 -H + 343 en parc.
*Tu-16 Badger : U.R.S.S. 1954. Bombardier et patrouilleur maritime. Moteurs : 2 x Mikouline AM-3M de 9 500 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 68 000 kg. Vitesse max.: 945 km /h. Plafond : 13 000 m. Autonomie : 5 760 km. Armement : 6 canons de 23 mm + 9 000 kg de bombes et missiles. Unités en service en Russie : 144.
*Tu-22 Blinder : U.R.S.S. 1960. Bombardier tactique. Moteurs : 2 x Mikouline de 12 250 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 83 902 kg. Vitesse max.: 1 480 km /h. Plafond : 18 000 m. Autonomie : 2 250 km. Armement : 1 canon de 23 mm + 9 070 kg de bombes et missiles. Unités en service en Russie : 213.
*Tu-26 Backfire : U.R.S.S. 1970. Bombardier lourd stratégique. Moteurs : 2 x Kouznetsov NK-144 de 22 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 124 500 kg. Vitesse max.: 2 445 km /h. Plafond : 18 920 m. Autonomie : 5 475 km. Armement : 1 canon de 30 mm + 24 000 kg de bombes et missiles. Unités en service en Russie : 450.
*Tu-95 Bear : U.R.S.S. 1954. Bombardier lourd stratégique. Moteurs : 4 x Kouznetsov NK-12MV de 15 000 ch chacun. Poids au décollage : 154 000 kg. Vitesse max.: 805 km /h. Plafond : 13 400 m. Autonomie : 12 550 km. Armement : 6 canons de 23 mm + 11 340 kg de bombes et missiles. Unités en service en Russie : 186.
*Tu-160 Blackjack : U.R.S.S. 1979. Bombardier lourd stratégique. Moteurs : 4 x Kouznetsov de 23 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 275 000 kg. Vitesse max. : 2 125 km /h. Plafond : 15 000 m. Autonomie : 12 300 km. Armement : 40 330 kg de bombes et missiles. Unités en service en Russie : 24.

CARGOS / RAVITAILLEURS / ALERTE AVANCEE / MISSIONS SPECIALISEES
*E-3 C Sentry : U.S.A. 1977. Avion d'alerte avancée et de détection lointaine. Moteurs : 4 x Pratt & Whitney TF33-P-7 de 9 525 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 151 315 kg. Vitesse max.: 886 km /h. Plafond : 11 885 m. Autonomie : 12 000 km. Armement : aucun. Unités en service dans l’OTAN : 63.
*E-4 B AABNCP : U.S.A. 1973. Avion présidentiel et poste de commandement volant. Moteurs : 4 x General Electric F103-GE-100 de 23 815 de poussée chacun. Poids au décollage : 362 874 kg. Vitesse max.: 978 km /h. Plafond : 13 715 m. Autonomie : 12 600 km ou 72 h avec ravitaillement. Armement: aucun. Unités en service : 4.
*C-17 Globemaster III : U.S.A. Avion de transport lourd. Moteurs : 4 x General Electric TF39-GE-1 de 18 600 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 265 352 kg. Vitesse max.: 915 km /h. Plafond : 13 715 m. Autonomie : 11 450 km. Armement : aucun. Capacité : 102 parachutistes ou 77 520 kg de charges.
*C-141 Starlifter : U.S.A. 1963. Avion de transport logistique. Moteurs : 4 x Pratt & Whitney TF33-P-7 de 9 525 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 143 600 kg. Vitesse max.: 917 km /h. Plafond : 12 800 m. Autonomie : 10 370 km. Armement : aucun. Capacité : 154 parachutistes. Unités en service : 239.
*AC-130 Spectre : U.S.A. 1963. Avion de destruction d'objectifs durcis. Moteurs : 4 x Allison T56-A-7 de 4 050 ch de poussée chacun. Poids au décollage : 70 308 kg. Vitesse max.: 579 km /h. Plafond : 10 060 m. Autonomie : 6 145 km. Armement : 1 obusier de 105 mm, 2 canons Bofors de 40 mm, 4 canons Gatling rotatifs de 20 mm. Capacité : 92 parachutistes ou 16 194 kg. Unités en service : 28.
*Il-76 Candid : U.R.S.S. 1971. Avion de transport logistique. Moteurs : 4 x Soloviev D-30KP de 12 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 170 000 kg. Vitesse max.: 800 km /h. Plafond : 9 000 m. Autonomie : 5 000 km. Armement : normalement aucun. Capacité : 40 000 kg. Unités en service en Russie : ?
*Ekranoplan "Caspian Sea Monster" : Russie. 1997. Véhicule hybride de patrouille maritime. Moteurs : 8 x Soloviev de 15 000 kg de poussée chacun. Poids au décollage : 540 000 kg. Vitesse max.: 400 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 4 850 km. Armement : n.c. Capacité : 100 000 kg de charges. Unités en service en Russie : 120 prévus.

HELICOPTERES DE COMBAT / TRANSPORT
*AH-1 T /W Super Cobra : U.S.A. 1965. Hélicoptère antichar. Equipage : 1 pilote + 1 tireur. Moteurs : 1 x Avco Lycoming T453-L703 de 1 800 ch. Poids au décollage : 4 536 kg. Vitesse max.: 227 km /h. Plafond : 3 719 m. Autonomie : 507 km. Armement : 8 x BGM-71 TOW-2 ou 76 roquettes Hydra de 76,2 mm + 1 x canon General Electric tritube de 20 mm. Unités en service : 84.
*AH-64 A Apache /D Apache Longbow : U.S.A. 1985. Hélicoptère lourd antichar. Equipage : 1 pilote + 1 tireur. Moteurs : 2 x General Electric T700-GE-700 de 1 700 ch chacune. Poids au décollage : 8 006 kg. Vitesse max.: 309 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 611 km. Armement : 8 x AGM-114 Hellfire antichar, 76 roquettes Hydra de 76,2 mm, 4 x FIM-92 Stinger et 1 x Chain Gun de 30 mm. Unités en service : 754, en pleine production.
*RAH-66 Comanche : U.S.A. 2001. Hélicoptère furtif d’attaque et de reconnaissance. Equipage : 1 pilote + 1 tireur. Moteurs : 2 x LHTEC T800-801 de 1 563 ch de poussée chacune. Poids au décollage : 5 445 kg. Vitesse max. : 306 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 680 km. Armement : 1 canon General Electric tritube de 20 mm + 8 à 16 missiles AGM-114 Hellfire et 2 missiles FIM-92 Stinger. Unités en service : en pleine production.
*CH-53 E Stallion : U.S.A. 1966. Hélicoptère de transport lourd. Equipage : 3 + 32 h. Moteurs : 3 x General Electric T64-GE-415 de 3 670 ch chacune. Poids au décollage : 31 369 kg. Vitesse max.: 315 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 492 km. Armement : 2 Minigun de 7,62 mm de sabord. Unités en service : 113 + 17 en parc.
*UH-60 A Blackhawk : U.S.A. 1978. Hélicoptère de transport et d'assaut. Equipage : 2 + 11 h. Moteurs : 2 x General Electric T700-GE-700 de 1 543 ch chacune. Poids au décollage : 7 462 kg. Vitesse max.: 296 km /h. Plafond : 5 790 m. Autonomie : 600 km. Armement : 2 mit. M-60 de 7,62 mm + 16 missiles antichars AGM-114 Hellfire. Unités en service : 1 448.
*Mi-24 Hind : U.R.S.S. 1972. Hélicoptère lourd d'assaut. Equipage : 2 + 15 h. Moteurs : 2 x Isotov TV-2-117A de 1 700 ch chacune. Poids au décollage : 12 006 kg. Vitesse max.: 265 km /h. Plafond : 4 500 m. Autonomie : 425 km. Armement : 4 AT-4 Spigot ou AT-5 Sprandel, 4 paniers à roquettes et 1 canon bitube de 23 mm. Unités en service en Russie : 880.
*Mi-28 Havoc : Russie. 1988. Hélicoptère antichar. Equipage : 1 pilote + 1 tireur. Moteurs : 2 x Isotov de 1 500 ch chacune. Poids au décollage : 7 825 kg. Vitesse max.: 295 km /h. Plafond : 4 500 m. Autonomie : 525 km. Armement : 4 AT-4 Spigot ou AT-5 Sprandel, 4 paniers à roquettes et 1 canon tritube de 23 mm. Unités en service en Russie : ?
*Ka-25 Hormone : U.R.S.S. 1967. Hélicoptère de lutte ASM. Equipage : 2 h. Moteurs : 2 x GTD 3F de 905 ch chacune. Poids au décollage : 7 300 kg. Vitesse max.: 255 km /h. Plafond : n.c. Autonomie : 300 km. Armement : grenades sous-marines et torpilles de 400 mm. Unités en service en Russie : 193.
*Ka-50 Hokum : Russie. 1995. Hélicoptère de chasse. Equipage : 1 h. Moteurs : 2 x Isotov de 1 500 ch chacune. Poids au décollage : 4 725 kg. Vitesse max.: 325 km /h. Plafond : 4 500 m. Autonomie : 575 km. Armement : 4 AT-4 Spigot ou AT-5 Sprandel, 4 AA-11 Archer et 1 canon tritube de 23 mm. Unités en service en Russie : 120.

CHARS DE BATAILLE
*M-551 Sheridan : U.S.A. 1968. Char léger de reconnaissance. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x Continental V8 diesel de 680 ch. Poids : 42 T. Vitesse max. sur route : 65 km /h. Autonomie : 550 km. Armement : 1 canon court rayé de 152 mm pour 20 missiles Shillelagh, 1 mit. M-2HB de 12,7 mm et 1 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service : 123 + 200 en parc.
*M-60A3 Patton MBT : U.S.A. 1962. Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x Continental AVDS 1790-2A diesel de 750 ch. Poids : 49 T. Vitesse max. sur route : 48,2 km /h. Autonomie : 500 km. Armement : 1 canon rayé M-68 de 105 mm avec 63 obus, 1 mit. M-2HB de 12,7 mm et 1 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service dans l’OTAN : 5 951.
*M-1A1 /2 SEP Abrams MBT : U.S.A. 1985 /1995. Char lourd de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x TG Avco Lycoming AGT-1500 de 1 500 ch. Poids : 60 T /74 T. Vitesse max. sur route : 72 km /h – 48 km /h. Autonomie : 450 km. Armement : 1 canon lisse M-256 /L11A5 de 120 mm avec 40 obus, 1 mit. M-2HB de 12,7 mm et 2 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service dans l’OTAN : + 8 230.
*iM-1A3 Abrams MBT : U.S.A. 2007. Char lourd de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x TG Avco Lycoming AGT-3500 de 3 500 ch. Poids : 95 T. Vitesse max. sur route : 65 km /h. Autonomie : 420 km. Armement : 1 canon lisse XM-388 de 155 mm avec 45 obus, 1 Chain Gun M-242 Bushmaster de 25 mm et 2 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service : 17.
*T-54 /55 MBT : U.R.S.S. 1946. Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x V-12 diesel de 520 ch. Poids : 36 T. Vitesse max. sur route : 48 km /h. Autonomie : 400 km. Armement : 1 canon rayé D-10T de 100 mm avec 40 obus, 1 mit. DShKM de 12,7 mm et 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service en Russie : 1 291.
*T-62 MBT : U.R.S.S. 1958. Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x V-12 diesel de 580 ch. Poids : 40 T. Vitesse max. sur route : 50 km /h. Autonomie : 650 km. Armement : 1 canon lisse U-5TS de 115 mm avec 40 obus, 1 mit. PKT de 7,62 mm. Unités en service en Russie : 1 189.
*T-64 MBT : U.R.S.S. 1964. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x V-12 diesel de 750 ch. Poids : 38 T. Vitesse max. sur route : 70 km /h. Autonomie : 450 km. Armement : 1 canon lisse 2A46 de 125 mm avec 38 obus, 1 mit. de 12,7 mm et 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service en Russie : 3 965.
*T-72 MBT : U.R.S.S. 1972. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x V-12 diesel de 750 ch. Poids : 38 T. Vitesse max. sur route : 70 km /h. Autonomie : 480 km. Armement : 1 canon lisse 2A46 de 125 mm avec 40 obus, 1 mit. de 12,7 mm et 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service en Russie : 5 048.
*T-80 MBT : U.R.S.S. 1981. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x V-12 diesel de 850 ch. Poids : 39 T. Vitesse max. sur route : 72 km /h. Autonomie : 580 km. Armement : 1 canon lisse 2A46 de 125 mm avec 42 obus, 1 mit. de 12,7 mm et 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service en Russie : 3 971.
*T-90 MBT : Russie. 1990. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x V-12 diesel de 850 ch. Poids : 40 T. Vitesse max. sur route : 72 km /h. Autonomie : 540 km. Armement : 1 canon lisse 2A46 de 125 mm avec 42 obus, 1 mit. de 12,7 mm et 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service en Russie : ?
*Black Eagle MBT : Russie. 1997. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x GTD-1400 de 1 400 ch. Poids : 48.5 T. Vitesse max. sur route : 70 km /h. Autonomie : 400 km. Armement : 1 canon lisse 2A46 de 125 mm avec 44 obus, 1 mit. de 12,7 mm et 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service en Russie : ?
*Leclerc MBT : France. 1999. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x Hispano Suiza HS-110 V-12 diesel de 1 500 ch. Poids : 56 T. Vitesse max. sur route : 68 km /h. Autonomie : 530 km. Armement : 1 canon GIAT de 120 mm avec 38 obus, 2 mit. de 7,62 mm. Unités en service : en pleine production.
*Leopard 1 MBT : Allemagne. 1965. Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x V-10 diesel de 830 ch. Poids : 40 T. Vitesse max. sur route : 65 km /h. Autonomie : 600 km. Armement : 1 canon rayé L7 de 105 mm avec 60 obus, 2 mit. MG-44 de 7,62 mm. Unités en service dans l’OTAN : 3 451.
*Leopard 2A6 EX MBT : Allemagne. 2005. Char lourd de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x V-12 MTU MB 873 MTCA de 1 520 ch. Poids : 62.5 T. Vitesse max. sur route : 72 km /h. Autonomie : 460 km. Armement : 1 canon lisse Rheinmetall L55 de 120 mm avec 42 obus, 2 mit. MG-44 de 7,62 mm. Unités en service dans l’OTAN : 2 568.
*Chieftain MBT : Royaume-Uni. 1963. Char lourd de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x Leyland V-6 de 750 ch. Poids : 55 T. Vitesse max. sur route : 48 km /h. Autonomie : 500 km. Armement : 1 canon lisse L11A5 de 120 mm avec 64 obus, 2 mit. FN-MAG de 7,62 mm. Unités en service : 495.
*Challenger 1 /2 MBT : Royaume-Uni. 1983. Char lourd de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x Rolls Royce V-12 diesel de 1 200 ch. Poids : 60 T. Vitesse max. sur route : 56 km /h. Autonomie : 500 km. Armement : 1 canon lisse L11A5 de 120 mm avec 55 obus, 2 mit. FN-MAG de 7,62 mm. Unités en service : 426.
*Ariete MBT : Italie. 1998. Char lourd de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x Fiat V-12 MTCA de 1 300 ch. Poids : 54 T. Vitesse max. sur route : 65 km /h. Autonomie : 550 km. Armement : 1 canon lisse Rheinmetall de 120 mm avec 42 obus, 2 mit. MG-44 de 7,62 mm. Unités en service : en pleine production.
*Merkava MBT : Israël. 1978. Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x diesel de 750 ch. Poids : 49 T. Vitesse max. sur route : 56 km /h. Autonomie : 480 km. Armement : 1 canon lisse de 120 mm ( Merkava III ) avec 45 obus, 3 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service : 930.
*Osorio MBT : Brésil. 1998. Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x diesel de 680 ch. Poids : 45 T. Vitesse max. sur route : 55 km /h. Autonomie : 550 km. Armement : 1 canon lisse GIAT de 120 mm avec 40 obus, 2 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service : ?
*S-Tank MBT : Suède. 1958. Char de combat principal. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x diesel de 240 ch + 1 turbo de 490 ch. Poids : 39 T. Vitesse max. sur route : 50 km /h. Autonomie : 390 km. Armement : 1 canon lisse Bofors de 105 mm avec 50 obus, 3 mit. de 7,62 mm. Unités en service : ?
*AMX-30B2 : France. 1960.Char de combat principal. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x diesel V 12 de 720 ch. Poids : 36 T. Vitesse max. sur route : 65 km /h. Autonomie : 600 km. Armement : 1 canon rayé GIAT CH-105 F1 de 105 mm avec 47 obus, 1 canon AA de 20 mm, 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service : ~2 000.

VEHICULES DE COMBAT ET DE TRANSPORT DE TROUPES
*M-2A2 VTT /3A2 VCI Bradley : U.S.A. 1981. Véhicule blindé de combat d'infanterie. Equipage : 3 + 7 h. Moteurs : 1 x Cummins VTA-903T V-6 diesel de 500 ch. Poids : 15 T. Vitesse max. sur route : 66 km /h. Autonomie : 483 km. Armement : 1 x Chain Gun Bushmaster de 25 mm et 2 TOW-2 antichar. Unités en service : 6 633.
*M-113A3 VTT : U.S.A. 1960. Véhicule blindé de transport de troupes. Equipage : 2 + 11 h. Moteurs : 1 x GMC Detroit Model 6V53 diesel de 215 ch. Poids : 11,3 T. Vitesse max. sur route : 67,5 km /h. Autonomie : 483 km. Armement : 1 mit. M2HB de 12,7 mm. Unités en service dans l’OTAN : 23 746.
*M-270 MLRS : U.S.A. 1988. Système de lance-roquettes multiple. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x diesel de 750 ch. Poids : 45 T. Vitesse max. sur route : 55 km /h. Autonomie : 480 km. Armement : 8 roquettes M-42 de saturation de zone ou à sous-munitions de 227 mm. Portée efficace : 30 km. Unités en service dans l’OTAN : 798.
*Hummer /Avenger : U.S.A. 1983. Véhicule utilitaire léger multi-fontions. Equipage : 1 + 4 h. Moteurs : 1 x GMC V-8 diesel de 130 ch. Poids : 3 870 kg. Vitesse max. sur route : 85-105 km /h. Autonomie : 565 km. Armement : adaptable à toutes les configurations. Missile sol-air FIM-92 Stinger pour l'Avenger. Unités en service : 25 000 ?
*Tunguska : U.R.S.S. 1984. Véhicule de défense antiaérienne. Equipage : 3 h. Moteurs : 1 x diesel V-12 de 850 ch. Poids : 48 T. Vitesse max. sur route : 68 km /h. Autonomie : 450 km. Armement : 2 canons de 23 mm jumelés avec un lanceur double ( I x 2 ) de SA-11 Gadfly. Unités en service en Russie : ?
*ZSU-23-4 Shilka : U.R.S.S. 1962. Canon antiaérien automoteur. Equipage : 4 h. Moteurs : 1 x diesel V-6R de 280 ch. Poids : 19 T. Vitesse max. sur route 44 km /h. Autonomie : 260 km. Armement : 4 canons AZP de 23 mm ( II x 2 ) avec 500 obus chacun. Cadence de tir : 800-1 000 cps/ mn. Unités en service en Russie : ?
*BM-21 Grad : U.R.S.S. 1964. Système de lance-roquettes multiple. Moteurs : 1 x diesel V-8 de 175 ch. Poids : 11,5 T. Vitesse max. sur route : 75 km /h. Autonomie : n.c. Armement : 40 roquettes non guidées de 122 mm. Unités en service en Russie : 494.
*Uragan : U.R.S.S. 1978. Système de lance-roquettes multiple. Unités en service en Russie : 314.
*Warrior VCI : Royaume-uni. 1984. Véhicule blindé de combat d'infanterie. Equipage : 2 + 8 h. Moteurs : 1 x Rolls Royce V-8 diesel de 550 ch. Poids : 13 T. Vitesse max. sur route : 75 km /h. Autonomie : 500 km. Armement : 1 canon Rarden de 30 mm et 1 mit. M-240 de 7,62 mm. Unités en service : 760.
*Marder VCI : Allemagne. 1966. Véhicule blindé de combat d'infanterie. Equipage : 4 + 6 h. Moteurs : 1 x MTU MB V-6 de 600 ch. Poids : 12 T. Vitesse max. sur route : 72 km /h. Autonomie : 520 km. Armement : 1 canon Rh 202 de 20 mm et 1 mit. MG-44 de 7,62 mm. Unités en service : 2 100.
*VAB : France. 1981. Véhicule blindé de transport de troupes. Equipage : 2 + 8 h. Moteurs : 1 x Peugeot V-6 de 155 ch. Poids : 5 800 kg. Vitesse max. sur route : 100 km /h. Autonomie : 800 km. Armement : normalement aucun. Unités en service : 3 975.
*VBL : France. 1988. Véhicule blindé léger de reconnaissance. Equipage : 2 + 2 h. Moteurs : 1 x Peugeot de 125 ch. Poids : 2 850 kg. Vitesse max. sur route : 110 km /h. Autonomie : 720 km. Armement : 1 mit. de 7,62 mm. Unités en service : ?
*TRM 2000 : France. 1971. Camion de transport logistique. Equipage : 1 + 12 h. Moteurs : 1 x Panhard V-4 de 90 ch. Poids : 5 500 T. Vitesse max. sur route : 90 km /h. Autonomie : 650 km. Armement : aucun. Unités en service : ?

NAVIRES DE GUERRE
*CVL-41 Midway Class : U.S.A. 1945. Porte-avions moyen d’escadre. Equipage : 4 140 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TP Westinghouse de 212 000 ch de poussée. Déplacement : 56 400 T. Vitesse max.: 33 nœuds. Autonomie : 6 800 km. Armement : 2 Mk-25 Sea Sparrow d’autodéfense et 2 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 48 F-18, 4 EA-6 et 6 SH-3. Unités en service : CVL-41 Midway ; CVL-43 Coral Sea (tous les deux désarmés).
*CV-59 Forrestal Class : U.S.A. 1952. Porte-avions lourd d'escadre. Equipage : 5 124 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE Westinghouse de 280 000 ch de poussée. Déplacement : 60 000 T. Vitesse max.: 33 noeuds. Autonomie : 8 000 km. Armement : 3 Mk-29 Sea Sparrow d'autodéfense et 3 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 24 F-14, 36 F-18, 4 EA-6, 10 S-3, 4 E-2 et 6 SH-60. Unités en service : CV-59 Forrestal ; CV-60 Saratoga ; CV-61 Ranger ; CV-62 Independance (tous désarmés).
*CV-63 Kitty Hawk Class : U.S.A. 1956. Porte-avions lourd d'escadre. Equipage : 5 239 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE Westinghouse de 280 000 ch de poussée. Déplacement : 60 100 T. Vitesse max.: 33 noeuds. Autonomie : 8 000 km. Armement : 3 Mk-29 Sea Sparrow d'autodéfense et 3 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 24 F-14 ou F-18 E /F, 36 F-18, 4 EA-6 ou EA-18, 10 S-3, 4 E-2 et 6 SH-60. Unités en service : CV-63 Kitty Hawk ; CV-64 Constellation ; CV-66 America (tous désarmés sauf le CV-63).
*CVN-65 Enterprise Class : U.S.A. 1958. Porte-avions lourd d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 5 695 h. 4 hélices. Moteurs : 8 x A2W Westinghouse de 280 000 ch de poussée. Déplacement : 75 700 T. Vitesse max.: 33 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 3 Mk-29 Sea Sparrow d'autodéfense et 3 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 24 F-14 ou F-18 E /F, 36 F-18, 4 EA-6 ou EA-18, 10 S-3, 4 E-2 et 6 SH-60. Unités en service : CVN-65 Enterprise.
*CV-67 John F. Kennedy Class : U.S.A. 1963. Porte-avions lourd d'escadre. Equipage : 5 279 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE General Electric de 280 000 ch de poussée. Déplacement : 61 000 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : 8 000 km. Armement : 3 Mk-29 Sea Sparrow d'autodéfense et 3 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 24 F-14 ou F-18 E /F, 36 F-18, 4 EA-6 ou EA-18, 10 S-3, 4 E-2 et 6 SH-60. Unités en service : CV-67 John F. Kennedy.
*CVN-68 Nimitz Class : U.S.A. 1967. Porte-avions lourd d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 6 072 h. 4 hélices. Moteurs : 2 x A4W /A1G Westinghouse de 280 000 ch de poussée. Déplacement : 81 600 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 3 Mk-29 Sea Sparrow d'autodéfense, 3 CIWS Phalanx de 20 mm et 6 Mk-32 /ASM. Parc aérien : 24 F-14 ou F-18 E /F, 36 F-18, 4 EA-6 ou EA-18, 10 S-3, 4 E-2 et 6 SH-60. Unités en service : CVN-68 Nimitz ; CVN-69 Dwight D. Eisenhower ; CVN-70 Carl Vinson.
*CVN-71 Theodore Roosevelt Class : U.S.A. 1980. Porte-avions lourd d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 6 072 h. 4 hélices. Moteurs : 2 x A4W /A1G Westinghouse de 280 000 ch de poussée. Déplacement : 95 500 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 3 Mk-29 Sea Sparrow d'autodéfense et 4 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 24 F-14 ou F-18 E /F, 36 F-18, 4 EA-6 ou EA-18, 10 S-3, 4 E-2 et 6 SH-60. Unités en service : CVN-71 Theodore Roosevelt ; CVN-72 Abraham Lincoln ; CVN-73 George Washington ; CVN-74 John C. Stennis ; CVN-75 Harry Truman ; CVN-76 Ronald Reagan. Unités en construction : CVN-77 George Herbert W. Bush; CVN-78…;CVN-79…
*CVNX-77 Peacekeeper Class : U.S.A. 2002. Porte-avions AEGIS lourd de commandement à propulsion nucléaire. Equipage : 15 025 h. 8 hélices. Moteurs : 8 x A6W /A4P Westinghouse de 840 000 ch de poussée. Déplacement : 725 000 T. Vitesse max.: 38 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 40 MX Peacekeeper ICBM de 10 x 125 kT chacune, 8 lanceurs quadruples pour UGM-84 Harpoon, 6 Mk-29 Sea Sparrow /RAM d'autodéfense, 4 affûts doubles Mk-37 à faisceaux et 8 CIWS Phalanx de 20 mm. Parc aérien : 48 F-14, 136 F-18 C /D /E /F, 14 EA-6 ou EA-18, 30 S-3, 6 E-2 et 16 SH-60. Unités en service : CVNX-77 Peacekeeper.
*LHA /LHD : U.S.A. 1985. Navire d’assaut amphibie. Equipage : 1 080 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TE Westinghouse de 77 000 ch de poussée. Déplacement : 28 230 T. Vitesse max. : 24 nœuds. Autonomie : 9 500 km. Armement : 2 Mk-29 Sea Sparrow, 3 CIWS Phalanx et 8 mit. de 12,7 mm. Parc aérien : variable selon la mission. AV-8B Harrier II, CH-53, CH-46, AH-1 Cobra et UH-1 Iroquois.. Unités en service : LHD-1 Wasp à LHD-7 Iwo Jima ; LHA-1 Tarawa à LHA-5 Peleliu.
*Arsenal Ship : U.S.A. 2013. Croiseur lourd furtif lance-missiles. Equipage : 150 h. 4 hélices. Moteurs : 2 x TG Rolls-Royce MT30 + 2 x TG General Electric LM 500 + 2 x TE Alstom de 94 660 ch de poussée. Déplacement : 15 000 T. Vitesse max. : 31 nœuds. Autonomie : 4 500 nm à 20 noeuds. Armement : un arsenal complet de 500 missiles comprenant Tomahawk TLAM /TASM, Strike Standard, Sea Slam, ACTAMS, SM-3 Standard, Harpoon, Patriot, Evolved Sea Sparrow et Fast Hawk, ainsi que deux canons rétractables AGS de 155 mm multifonctions. Unités en service : 8 - 12 unités prévues.
*BB-61 Iowa Class : U.S.A. 1943. Cuirassé rapide d'escadre. Equipage : 1 552 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE General Electric de 212 000 ch de poussée. Déplacement: 57 540 T. Vitesse max.: 33 noeuds. Autonomie : 5 000 km. Armement : 9 x 406 mm ( III x 3 ), 12 x 127 mm ( II x 6 ), 32 BGM-109 Tomahawk TASM /TLAM, 16 RGM-84 Harpoon et 4 CIWS Phalanx de 20 mm. Unités en service : BB-61 Iowa ; BB-62 New Jersey ; BB-63 Missouri : BB-64 Wisconsin.
*DBB-67 Montana Class : U.S.A. 1945. Cuirassé-dreadnought rapide d'escadre. Equipage : 1 948 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE General Electric de 235 000 ch de poussée. Déplacement: 72 105 T. Vitesse max.: 33 noeuds. Autonomie : 7 000 km. Armement : 12 x 406 mm ( III x 4 ), 16 x 127 mm ( II x 8 ), 32 BGM-109 Tomahawk TASM /TLAM, 24 RGM-84 Harpoon et 4 CIWS Phalanx de 20 mm. Unités en service : DBB-67 Montana.
*CGN-9 Long Beach Class : U.S.A. 1957. Croiseur lance-missiles lourd d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 1 162 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x E1W Westinghouse de 80 000 ch de poussée. Déplacement : 15 100 T. Vitesse max.: 30,5 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 BGM Tomahawk ( IV x 2 ), 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-10 ( II x 2 ) SM-2 MR Standard avec 120 missiles, 2 Mk-30 de 127 mm ( I x 2 ), 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 1 ASROC et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : CGN-9 Long Beach.
*CGN-25 Bainbridge Class : U.S.A. 1959. Croiseur lance-missiles d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 542 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x D2G General Electric de 60 000 ch de poussée. Déplacement : 8 000 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-10 ( II x 2 ) SM-2 ER Standard avec 80 missiles, 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 1 ASROC et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : CGN- 25 Bainbridge.
*CG-26 Belknap Class : U.S.A. 1964. Croiseur lance-missiles d’escadre. Equipage : 492 h. 2 hélices. Moteurs : 2 TE General Electric de 85 000 ch de poussée. Déplacement : 6 570 T. Vitesse max. : 33 nœuds. Autonomie : 8 000 km. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 1 Mk-10 Aster avec 40 missiles SM-2ER, 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 1 Mk-42 de 127 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 6 Mk-32 /ASM et 1 SH-2 Sea Sprite ou SH-60 Sea Hawk LAMPS III. Unités en service : 9. De CG-26 Belknap à CG-34 Biddle.
*CG-16 Leahy Class : U.S.A. 1962. Croiseur lance-missiles d’escadre. Equipage : 399 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TE General Electric de 85 000 ch de poussée. Déplacement : 6 070 T. Vitesse max. : 36 nœuds. Autonomie : 8 000 km. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-10 Aster avec 80 missiles SM-2ER, 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 1 ASROC et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : 9. De CG-16 Leahy à CG-24 Reeves.
*CGN-35 Truxtun Class : U.S.A. 1962. Croiseur lance-missiles d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 566 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x D2G General Electric de 60 000 ch de poussée. Déplacement : 8 000 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 1 syst. Aster pour SM-2 ER Standard avec 60 missiles, 1 Mk-42 de 127 mm, 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm et 4 Mk-32 /ASM. Unités en service : CGN-35 Truxtun.
*CGN-36 California Class : U.S.A. 1967. Croiseur lance-missiles d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 540 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x D2G General Electric de 70 000 ch de poussée. Déplacement : 9 676 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-13 SM-1 MR Standard avec 80 missiles, 2 Mk-45 de 127 mm ( I x 2 ), 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 1 ASROC et 4 Mk-32 /ASM. Unités en service : CGN-36 California ; CGN-37 South Carolina.
*CGN-38 Virginia Class : U.S.A. 1970. Croiseur lance-missiles d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 528 h. 2 hélices. Moteurs : 2 D2G General Electric de 70 000 ch de poussée. Déplacement : 10 400 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 BGM-109 Tomahawk ( IV x 2 ), 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-26 SM-2 MR Standard avec 80 missiles, 2 Mk-45 de 127 mm ( I x 2 ), 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 1 ASROC et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : CGN-38 Virginia ; CGN-39 Texas ; CGN-40 Mississipi ; CGN-41 Arkansas.
*CG-47 Ticonderoga Class : U.S.A. 1978. Croiseur AEGIS d'escadre. Equipage : 360 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG General Electric LM 2500 de 80 000 ch de poussée. Déplacement : 9 470 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : 6 000 km. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-41 VLS avec 122 missiles, 2 Mk-45 de 127 mm ( I x 2 ), 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 1 ASROC et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : 27. CG-47 Ticonderoga à CG-73 Port Royal.
*DD-963 Spruance Class : U.S.A. 1975. Destroyer ASM d'escadre. Equipage : 334 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG General Electric LM 2500 de 80 000 ch de poussée. Déplacement : 5 920 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : 6 000 km. Armement : 8 BGM-109 Tomahawk ( IV x 2 ), 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-45 de 127 mm, 1 Mk-29 Sea Sparrow pour 24 missiles, 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12, 7 mm et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : 31. DD-963 Spruance à DD-997 Hayler.
*DDG-993 Kidd Class : U.S.A. 1981. Destroyer lance-missiles d’escadre. Equipage : 364 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG General Electric LM 2500 de 80 000 ch de poussée. Déplacement : 6 950 T. Vitesse max. : 30 nœuds. Autonomie : 6 000 km. Armement : 2 Mk-26 ( II x 1 ) pour 52 missiles SM-1MR, 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 2 Mk-45 de 127 mm, 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 4 mit. de 12,7 mm, 6 Mk-32 /ASM et 1 SH-60 Sea Hawk LAMPS III. Unités en service : 4. DDG-993 Kidd ; DDG-994 Callaghan ; DDG-995 Scott ; DDG-996 Chandler.
*DDG-51 Arleigh Burke Class : U.S.A. 1991. Destroyer AEGIS d'escadre. Equipage : 325 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG General Electric LM 2500 de 100 000 ch de poussée. Déplacement : 6 624 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : 4 400 km. Armement : 2 Mk-41 VLS avec 96 missiles ( Tomahawk, ASROC et Standard ), 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 1 Mk-45 de 127 mm, 2 CIWS Phalanx de 20 mm et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : 29. DDG-51 Arleigh Burke à DDG-95 Williams.
*FFG-7 Oliver H. Perry Class : U.S.A. 1977. Frégate lance-missiles. Equipage : 215 h. 1 hélice. Moteurs : 2 x TG General Electric LM 2500 de 40 000 ch de poussée. Déplacement : 2 769 T. Vitesse max.: 29 noeuds. Autonomie : 4 200 km. Armement : 1 Mk-13 avec 40 missiles ( Standard et Harpoon ), 1 Mk-75 de 76 mm, 1 CIWS Phalanx de 20 mm et 6 Mk-32 /ASM. Unités en service : 49. FFG-7 Oliver H. Perry à FFG-61 Ingraham.
*FF-1052 Knox Class : U.S.A. 1969. Frégate ASM. Equipage : 285 h. 1 hélice. Moteurs : 2 x TE Westinghouse de 35 000 ch de poussée. Déplacement : 3 075 T. Vitesse max. : 27 nœuds. Autonomie : 4 000 km. Armement : 4 RGM-84 Harpoon ( IV x 1 ), 1 Mk-25 ( VIII x 1 ) pour missiles Sea Sparrow ou 1 CIWS Phalanx de 20 mm, 1 Mk-42 de 127 mm, 1 ASROC, 4 Mk-32 /ASM et 1 SH-60 Sea Hawk LAMPS III. Unités en service : 46. De FF-1052 Knox à FF-1097 Moinester.
*CV Kuznetsov Class : Russie. 1991. Porte-avions d'escadre. Equipage : 2 100 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE de 200 000 ch de poussée. Déplacement : 65 000 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : 4 000 km. Armement : 12 SS-N-19 Shipwreck, 24 silos SA-N-9 Gopher ( VIII x 24 ) pour 192 missiles, 8 CADS-N-1 de 30 mm, 6 AK-630 de 30 mm et 2 RBU 1200. Parc aérien : 12 Su-33, 4 Yak-36 et 14 Ka-25 /-27. Unités en service : Admiral Kuznetsov ; Varyag (transféré à la Chine).
*AFSS Kiev Class : U.R.S.S. 1975. Porte-aéronefs d'escadre. Equipage : 1 200 h. 4 hélices. Moteurs : 4 x TE de 200 000 ch de poussée. Déplacement : 60 000 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : 4 000 km. Armement : 12 SS-N-19 Shipwreck, 24 silos SA-N-9 Gopher ( VIII x 24 ) pour 192 missiles, 8 CADS-N-1 de 30 mm, 6 AK-630 de 30 mm et 2 RBU 1200. Parc aérien : 8 Yak-36 et 14 Ka-25 /-27. Unités en service : Kiev ; Minsk ; Novorossiysk ; Baku.
*LHA Moskva Class : U.R.S.S. 1967. Porte-hélicoptères d'escadre. Equipage : 850 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TE de 100 000 ch de poussée. Déplacement : 15 500 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : 4 500 km. Armement : 2 SA-N-3 Goblet avec 44 missiles, 1 SUW-N-1, 4 canons de 57 mm AA ( II x 2 ) et 2 RBU 6000. Parc aérien : 14 Ka-25 /-27. Unités en service : Moskva ; Leningrad.
*CGN Kirov Class : U.R.S.S. 1980. Croiseur lourd lance-missiles à propulsion nucléaire. Equipage : 800 h. 2 hélices. Moteurs : 2 réacteurs de 150 000 ch de poussée. Déplacement : 24 000 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 20 SS-N-19 Shipwreck, 12 SA-N-6 Grumble avec 96 missiles, 2 SA-N-4 Gecko avec 40 missiles, 2 canons de 130 mm ( II x 1 ), 6 CADS-1 de 30 mm, 10 TLT de 533 mm, 1 RBU-FO, 2 RBU 1000 et 3 Ka-25 Hormone. Unités en service : Kirov ; Frunze ; Kalinin ; Youri Andropov.
*CG Kresta Class : U.R.S.S. 1970. Croiseur lance-missiles. Equipage : 380 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TE de 100 000 ch de poussée. Déplacement : 6 200 T. Vitesse max.: 34 noeuds. Autonomie : 4 500 km. Armement : 2 SS-N-12 Sandbox avec 8 missiles, 2 SA-N-3 Goblet avec 44 missiles, 2 canons de 57 mm AA ( II x 1 ), 4 ADMG 630 de 30 mm, 10 TLT de 533 mm, 2 RBU 6000, 2 RBU 1000 et 1 Ka-25 Hormone. Unités en service : Admiral Nakhimov ; Admiral Makarov ; Kronshtadt ; Admiral Isakov ; Marshal Voroshilov ; Admiral Oktyabrskiy ; Admiral Isachenko ; Marshal Timoshenko ; Vasiliy Chapaev ; Admiral Yumashev.
*CG Kara Class : U.R.S.S. 1973. Croiseur lance-missiles. Equipage : 520 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TE de 120 000 ch de poussée. Déplacement : 8 200 T. Vitesse max.: 34 noeuds. Autonomie : 6 000 km. Armement : 2 SS-N-12 Sandbox avec 8 missiles, 2 SA-N-3 Goblet avec 44 missiles, 2 SA-N-4 Gecko avec 40 missiles, 4 AK-276 de 76,2 mm AA ( II x 2 ), 4 ADMG 630 de 30 mm, 10 TLT de 533 mm, 2 RBU 6000, 2 RBU 1000 et 1 Ka-25 Hormone. Unités en service : Nikolaev ; Ochakov ; Kerch ; Petropavlovsk ; Tashkent ; Tallin.
*DDG Kashin Class : U.R.S.S. 1972. Destroyer lance-missiles. Equipage : 280 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG de 96 000 ch de poussée. Déplacement : 3 800 T. Vitesse max.: 35 noeuds. Autonomie : 4 000 km. Armement : 2 SA-N-1 Goa avec 44 missiles, 4 AK-276 de 76,2 mm AA ( II x 2 ), 5 TLT de 533 mm, 2 RBU 6000 et 2 RBU 1000. Unités en service : 17. Obraztsovyy à Stroynyy.
*DDG Neutrashimyy Class : Russie. 1993. Destroyer lance-missiles. Equipage : 200 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG de 73 000 ch de poussée. Déplacement : 4 000 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : 4 500 km. Armement : 4 SA-N-9 Gopher avec 32 missiles, 1 AK-100 de 100 mm AA ( II x 2 ), 2 CADS-N-1 de 30 mm, 6 TLT de 533 mm et 1 RBU 6000. Unités en service : Neutrashimyy ; Nepristupnyy ; Let Rossiyskomy Flot.
*DDG Sovremennyy Class : U.R.S.S. 1981. Destroyer lance-missiles. Equipage : 360 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TG de 100 000 ch de poussée. Déplacement : 6 500 T. Vitesse max.: 32 noeuds. Autonomie : 4 500 km. Armement : 2 SA-N-7 Gadfly avec 48 missiles, 8 SS-N-22 Sunburn, 4 AK-130 de 130 mm AA ( II x 2 ), 4 AK-630 de 30 mm, 4 TLT de 533 mm et 2 RBU 1000. Unités en service : 20. Sovremennyy à Vdumchivyy.
*DDG Udaloy Class : U.R.S.S. 1981. Destroyer lance-missiles. Equipage : 249 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG de 72 800 ch de poussée. Déplacement : 6 700 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : 5 000 km. Armement : 8 SS-N-12 Sandbox, 8 SA-N-9 Gopher avec 64 missiles, 2 AK-100 de 100 mm AA ( I x 2 ), 4 AK-630 de 30 mm, 8 mit. de 12,7 mm, 8 TLT de 533 mm et 2 RBU 6000. Unités en service : 11. Udaloy à Admiral Panteleyev.
*FF Krivak Class : U.R.S.S. 1970. Frégate ASM. Equipage : 200 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TG de 12 100 ch de poussée. Déplacement : 3 100 T. Vitesse max.: 31 noeuds. Autonomie : 3 900 km. Armement : 1 SS-N-14 Silex avec 4 missiles, 2 SA-N-4 Gecko avec 40 missiles, 4 AK-276 de 76,2 mm AA ( I x 2 ), 8 TLT de 533 mm et 2 RBU 6000 ou 8 SS-N-25 Uran. Unités en service : 25. Leningradskiy Komsomolets à Imeni Lxx Letiya Vuk KGB.
*CVN Charles de Gaulle Class : France. 1999. Porte-avions d'escadre à propulsion nucléaire. Equipage : 1 950 h. 2 hélices. Moteurs : 2 K 15 de 76 200 ch de poussée. Déplacement : 35 500 T. Vitesse max.: 27 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 2 SAAM ( XVI x 2 ) avec 32 missiles Aster 15, 2 Sadral ( VI x 2 ) et 8 canons F2 de 20 mm AA. Parc aérien : 40 avions ( Super-Etendard, Rafale et Hawkeye ). Unités en service : CVN Charles de Gaulle.
*CVL Invincible Class : Royaume-Uni. 1980. Porte-aéronefs d'escorte. Equipage : 1 090 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG Rolls Royce TM 3 Olympus de 112 000 ch de poussée. Déplacement : 16 850 T. Vitesse max.: 28 noeuds. Autonomie : 5 000 km. Armement : 1 Mk-30 pour Sea Dart avec 22 missiles, 3 CIWS Phalanx de 20 mm ou 3 CIWS Goalkeeper de 30 mm et 2 GAM-B de 20 mm AA. Parc aérien : 9 Sea Harrier et 12 Sea king. Unités en service : R 05 Invincible ; R 06 Illustrious ; R 07 Ark Royal.
*CVL Giuseppe Garibaldi Class : Italie. 1985. Porte-aéronefs d'escorte. Equipage : 550 h. 2 hélices. Moteurs : 4 x TG General Electric LM 2500 de 20 000 ch de poussée. Déplacement : 10 000 T. Vitesse max.: 30 noeuds. Autonomie : 7 000 km. Armement : 4 Otomat Mk-2 Teseo avec 10 missiles, 2 Albatros ( VIII x 2 ) avec 48 missiles, 6 Breda Compact ( II x 3 ) de 40 mm AA et 6 TLT /ASM Ilas 3. Parc aérien : 6 Sea Harrier et 10 Sea King. Unités en service : C 551 Giuseppe Garibaldi.
*CG Vittorio Veneto Class : Italie. 1969. Croiseur lance-missiles. Equipage : 557 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TE de 73 000 ch de poussée. Déplacement : 8 150 T. Vitesse max.: 30,5 noeuds. Autonomie : 6 000 km. Armement : 4 Otomat Mk-2 Teseo ( I x 4 ), 1 Aster Mk-20 avec 60 missiles SM-1 ER Standard, 8 OTO-Melara de 76 mm AA, 6 Breda Compact ( II x 3 ) de 40 mm AA et 6 Mk /ASM. Unités en service : C 550 Vittorio Veneto.
*DDG Manchester Class : Royaume-Uni. 1982. Destroyer lance-missiles. Equipage : 301 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TG Rolls Royce TM 3 Olympus de 27 200 ch de poussée. Déplacement : 4 250 T. Vitesse max.: 29,5 noeuds. Autonomie : 4 750 km. Armement : 1 GWS 30 avec 40 missiles Sea Dart, 1 Mk-8 de 114 mm AA, 4 GCM-A 03 de 30 mm AA ou 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 2 GAM-B 01 de 20 mm AA, 2 Mk-4 de 20 mm AA et 6 STWS-1 /ASM. Unités en service : D 95 Manchester ; D 96 Gloucester ; D 97 Edinburgh ; D 98 York.
*DDG Sheffield Class : Royaume-Uni. 1974. Destroyer lance-missiles. Equipage : 299 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TG Rolls Royce TM 3 Olympus de 27 200 ch de poussée. Déplacement : 3 150 T. Vitesse max.: 28 noeuds. Autonomie : 4 500 km. Armement : 1 GWS 30 avec 20 missiles Sea Dart, 1 Mk-8 de 114 mm AA, 4 GCM-A 03 de 30 mm AA ou 2 CIWS Phalanx de 20 mm, 2 GAM-B 01 de 20 mm AA, 2 Mk-4 de 20 mm AA et 6 STWS-1 /ASM. Unités en service : D 86 Birmingham ; D 87 Newcastle ; D 88 Glasgow ; D 89 Exeter ; D 90 Southampton ; D 91 Nottingham ; D 92 Liverpool ; D 108 Cardiff.
*FF Duke Class : Royaume-Uni. 1989. Frégate ASM. Equipage : 179 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TG Rolls Royce SM 1-A Spey de 18 770 ch de poussée. Déplacement : 3 500 T. Vitesse max.: 28 noeuds. Autonomie : 7 000 km. Armement : 8 RGM-84 Harpoon ( IV x 2 ), 1 GWS 26 VLS avec 32 missiles Sea Wolf, 1 Mk-8 de 114 mm AA, 2 DS-30 B de 30 mm AA et 4 MTLS /ASM. Unités en service : F 229 Lancaster ; F 230 Norfolk ; F 231 Argyll ; F 233 Marlborough ; F 234 Iron Duke ; F 235 Monmouth ; F 236 Montrose ; F 237 Westminster ; F 238 Northumberland ; F 239 Richmond ; F 240 Somerset ; F 241 Grafton ; F 242 Sutherland.
*FF Broadsword Class : Royaume-Uni. 1980. Frégate ASM. Equipage : 223 h. 2 hélices. Moteurs : 2 x TG Rolls Royce TM 3 B Olympus de 27 300 ch de poussée. Déplacement : 3 500 T. Vitesse max.: 29 noeuds. Autonomie : 4 500 km. Armement : 4 MM-38 Exocet ( II x 2 ), 2 GWS 25 pour missiles Sea Wolf, 4 GCM-A 03 de 30 mm AA et 6 STWS-1 /ASM. Unités en service : F 89 Battleaxe ; F 90 Brilliant ; F 91 Brazen.

SOUS-MARINS D’ATTAQUE /LANCEURS D’ENGINS
*SSN-585 Skipjack Class : U.S.A. 1959. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 93 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x S5W-2 Westinghouse de 15 000 ch de poussée. Déplacement : 3 075 T /3 500 T. Vitesse max.: 20 noeuds /25 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 6 TLT de 533 mm avec 24 torpilles Mk-48. Unités en service : SSN-585 Skipjack ; SSN-590 Sculpin ; SSN-591 Shark.
*SSN-637 Sturgeon Class : U.S.A. 1967. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 107 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x S5W-2 Westinghouse de 20 000 ch de poussée. Déplacement : 4 460 T /4 960 T. Vitesse max.: 15 noeuds /30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 533 mm pour 19 torpilles Mk-48 et UGM-84 Harpoon. Unités en service : 37. SSN-637 Sturgeon à SSN-687 Richard B. Russell.
*SSN-688 Los Angeles Class : U.S.A. 1976. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 127 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x S6G General Electric de 35 000 ch de poussée. Déplacement : 6 080 T /6 927 T. Vitesse max.: 25 noeuds /30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 533 mm pour 26 torpilles Mk-48 ADCAP et UGM-84 Harpoon. Unités en service : 31. SSN-688 Los Angeles à SSN-718 Honolulu.
*SSN-719 Providence Class : U.S.A. 1985. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 127 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x S6G General Electric de 35 000 ch de poussée. Déplacement : 6 080 T /6 927 T. Vitesse max.: 25 noeuds /32 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 533 mm pour 26 torpilles Mk-48 ADCAP et UGM-84 Harpoon et 12 BGM-109 Tomahawk en lancement vertical. Unités en service : 31. SSN-719 Providence à SSN-773 Cheyenne.
*SSN-21 Seawolf Class : U.S.A. 1997. Sous-marin nucléaire d'attaque furtif. Equipage : 133 h. 1 pumpjet. Moteurs : 1 x S6W General Electric de 60 000 ch de poussée. Déplacement : 7 460 T /9 150 T. Vitesse max.: 45 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 TLT de 762 mm pour 50 torpilles Mk-48 ADCAP, UGM-84 Harpoon et BGM-109 Tomahawk. Unités en service : SSN-21 Seawolf ; SSN-22 Connecticut ; SSN-23 Jimmy Carter.
*SSGN-27 Praetorian Class : U.S.A. 2007. Sous-marin nucléaire d'attaque furtif. Equipage : 275 h. 1 pumpjet. Moteurs : 1 x T8W General Electric de 125 000 ch de poussée. Déplacement : 28 500 T /+35 000 T. Vitesse max.: +60 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 TLT de 762 mm pour 110 torpilles Mk-48 ADCAP, UGM-84 Harpoon, mines SLMM, mines CAPTOR et BGM-109 Tomahawk; 392 JSOW, TASM, TLAM, SLAM-ER, Excalibur, JASSM et LASM-ER réparties dans 28 lanceurs VLS; 2 lanceurs sextuples pour SM-9X air-air d'autodéfense. Unités en service : SSGN-27 Praetorian.
*SSN-774 Virginia Class : U.S.A. 2004. Sous-marin nucléaire d'attaque furtif. Equipage : 134 h. 1 pumpjet. Moteurs : 1 x S9G General Electric de 40 000 ch de poussée. Déplacement : 6 930 T /7 700 T. Vitesse max.: 34 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 533 mm pour torpilles Mk-48 ADCAP, UGM-84 Harpoon et BGM-109 Tomahawk. Unités en service : SSN-774 Virginia ; SSN-775 Texas ; SSN-776 Hawaii; SSN-777 North Carolina.
*SSGN /SSBN-726 Ohio Class : U.S.A. 1981. Sous-marin nucléaire lanceur d'engins. Equipage : 157 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x S8G General Electric de 60 000 ch de poussée. Déplacement : 16 764 T /18 750 T. Vitesse max.: 20 noeuds /25 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 24 Trident 2 D-5, 4 TLT de 533 mm pour 20 torpilles Mk-48 ADCAP et UGM-84 Harpoon. Unités en service : 18. SSBN-726 Ohio à SSBN-743 Louisiana.
*SS Kilo Class : U.R.S.S. 1982. Sous-marin diesel d'attaque. Equipage : 60 h. 1 hélice. Moteurs : 1 diesel-électrique de 6 800 ch de poussée. Déplacement : 2 300 T / 2 900 T. Vitesse max.: 12 noeuds /20 noeuds. Autonomie : 6 000 miles à 7 noeuds. Armement : 6 TLT de 533 mm pour 12 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 24.
*SS Tango Class : U.R.S.S. 1972. Sous-marin diesel d'attaque. Equipage : 72 h. 3 hélices. Moteurs : 1 diesel-électrique de 6 000 ch de poussée. Déplacement : 3 100 T /3 900 T. Vitesse max.: 16 noeuds /20 noeuds. Autonomie : n.c. Armement : 10 TLT de 533 mm pour 24 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 18.
*SSG Juliett Class : U.R.S.S. 1961. Sous-marin diesel lance-missiles aérodynamiques. Equipage : 80 h. 2 hélices. Moteurs : 1 diesel-électrique de 5 000 ch de poussée. Déplacement : 3 000 T /3 750 T. Vitesse max.: 13 noeuds /19 noeuds. Autonomie : 9 000 km. Armement : 4 SS-N-3 Shaddock, 6 TLT de 533 mm et 4 TLT de 400 mm pour 12 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 14.
*SSN Alfa Class : U.R.S.S. 1979. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 45 h. 1 hélice. Moteurs : 2 réacteurs de 45 000 ch de poussée. Déplacement : 2 900 T /3 680 T. Vitesse max.: 25 noeuds /45 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 6 TLT de 533 mm pour 12 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : tous désarmés.
*SSN Akula Class : Russie. 1985. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 85 h. 1 hélice. Moteurs : 2 réacteurs de 47 600 ch de poussée. Déplacement : 7 500 T /9 100 T. Vitesse max.: 18 noeuds /28 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 650 mm et 4 TLT de 533 mm pour 24 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 13.
*SSN Charlie Class : U.R.S.S. 1973. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 85 h. 1 hélice. Moteurs : 1 réacteur de 30 000 ch de poussée. Déplacement : 4 300 T /5 500 T. Vitesse max.: 18 noeuds /26 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 8 SS-N-9 Siren, 6 TLT de 533 mm pour 12 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 16.
*SSN Sierra Class : U.R.S.S. 1984. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 85 h. 1 hélice. Moteurs : 2 réacteurs de 50 000 ch de poussée. Déplacement : 7 630 T /9 500 T. Vitesse max.: 18 noeuds /35 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 650 mm et 4 TLT de 533 mm pour 24 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 4.
*SSN Victor Class : U.R.S.S. 1978. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 85 h. 1 hélice. Moteurs : 2 réacteurs de 30 000 ch de poussée. Déplacement : 4 900 T /6 300 T. Vitesse max.: 18 noeuds /30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 650 mm et 2 TLT de 533 mm pour 24 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 45.
*SSGN Oscar II Class : U.R.S.S. 1983. Sous-marin nucléaire lance-missiles aérodynamiques. Equipage : 130 h. 2 hélices. Moteurs : 2 réacteurs de 90 000 ch de poussée. Déplacement : 13 400 T /18 000 T. Vitesse max.: 19 noeuds /30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 24 SS-N-19 Shipwreck, 2 TLT de 650 mm et 4 TLT de 533 mm pour 24 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 12.
*SSBN Delta IV Class : Russie. 1985. Sous-marin nucléaire lanceur d'engins. Equipage : 130 h. 2 hélices. Moteurs : 2 réacteurs de 50 000 ch de poussée. Déplacement : 9 210 T /12 600 T. Vitesse max.: 19 noeuds /24 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 16 SS-N-23 Skiff, 2 TLT de 650 mm et 4 TLT de 533 mm pour 18 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : 7.
*SSBN Typhoon Class : U.R.S.S. 1981. Sous-marin nucléaire lanceur d'engins. Equipage : 150 h. 2 hélices. Moteurs : 2 réacteurs de 90 000 ch de poussée. Déplacement : 18 500 T /25 000 T. Vitesse max.: 20 noeuds /25 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 20 SS-N-20 Sturgeon, 4 TLT de 650 mm et 2 TLT de 533 mm pour 36 torpilles DST-53, DST-96 et missiles SS-N-15 Starfish. Unités en service : TK 208 ; TK 202 ; TK 12 ; TK 13 ; TK 17 ; TK 20.
*SSN Rubis Class : France. 1983. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 66 h. 1 hélice. Moteurs : 1 réacteur de 9 500 ch de poussée. Déplacement : 2 400 T /2 660 T. Vitesse max.: 25 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 4 TLT de 533 mm pour 14 torpilles F 17 et SM 39 Exocet. Unités en service : S 601 Rubis ; S 602 Saphir ; S 603 Casabianca ; S 604 Emeraude ; S 605 Améthyste ; S 606 Perle.
* SSN Swiftsure Class : Royaume-Uni. 1974. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 116 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x PWR 1 de 15 000 ch de poussée. Déplacement : 4 000 T /4 900 T. Vitesse max.: 20 noeuds /30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 5 TLT de 533 mm pour 25 torpilles Spearfish et UGM-84 Harpoon. Unités en service : S 104 Sceptre ; S 105 Spartan ; S 106 Splendid ; S 108 Sovereign ; S 109 Superb.
*SSN Trafalgar Class : Royaume-Uni. 1983. Sous-marin nucléaire d'attaque. Equipage : 97 h. 1 pumpjet. Moteurs : 1 x PWR 1 de 15 000 ch de poussée. Déplacement : 4 700 T /5 200 T. Vitesse max.: 20 noeuds /30 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 5 TLT de 533 mm pour 25 torpilles Spearfish et UGM-84 Harpoon. Unités en service : S 91 Trenchant ; S 92 Talent ; S 93 Triumph ; S 107 Trafalgar ; S 110 Turbulent ; S 117 Tireless ; S 118 Torbay.
*SS Upholder Class : Royaume-Uni. 1993. Sous-marin diesel d'attaque. Equipage : 48 h. 1 hélice. Moteurs : 1 diesel-électrique de 5 400 ch de poussée. Déplacement : 2 160 T /2 400 T. Vitesse max.: 12 noeuds /20 noeuds. Autonomie : 8 000 km. Armement : 6 TLT de 533 mm pour 18 torpilles Spearfish et UGM-84 Harpoon. Unités en service : S 43 Unicorn.
*SSBN Resolution Class : Royaume-Uni. 1968. Sous-marin nucléaire lanceur d'engins. Equipage : 143 h. 1 hélice. Moteurs : 1 x PWR 1 de 15 000 ch de poussée. Déplacement : 7 500 T /8 500 T. Vitesse max.: 20 noeuds /25 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 16 Polaris A3, 6 TLT de 533 mm pour 12 torpilles Spearfish et UGM-84 Harpoon. Unités en service : S 23 Repulse ; S 26 Renown.
*SSBN Vanguard Class : Royaume-Uni. 1993. Sous-marin nucléaire lanceur d'engins. Equipage : 135 h. 1 pumpjet. Moteurs : 1 x PWR 2 Vickers-Rolls Royce de 27 500 ch de poussée. Déplacement : 15 850 T. Vitesse max.: 20 noeuds /25 noeuds. Autonomie : illimitée. Armement : 16 Trident 2 D-5, 4 TLT de 533 mm pour 16 torpilles Spearfish et UGM-84 Harpoon. Unités en service : S 28 Vanguard ; S 29 Victorious ; S 30 Vigilant ; S 31 Vengeance.

FUSILS D’ASSAUT /ARMES DE SOUTIEN
*M-4 : U.S.A. 1971. Carabine compacte du M-16. Calibre : 5,56 mm. Poids : 2,88 kg. Cadence de tir : 700-950 cps /mn. Vitesse initiale : 991 m /s. Portée efficace : 250 - 300 m.
*M-16A4 /M-203 : U.S.A. 1961. Fusil d'assaut + lance-grenades. Calibre : 5,56 mm + 40 mm. Poids : 3,6 kg. Cadence de tir : 700-950 cps /mn. Vitesse initiale : 1 000 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*SCAR H /L : U.S.A/ Belgique. 2008. Fusil d'assaut. Calibre : 5,56 mm/ 7,62 mm. Poids : 3,08 kg/ 3,26 kg. Cadence de tir : 750-900 cps /mn. Vitesse initiale : 1 000 m /s. Portée efficace : 450 - 600 m.
*M-21 Sniper Rifle : U.S.A. 1956. Fusil semi-automatique de précision. Calibre : 7,62 mm. Poids : 6,12 kg. Vitesse initiale : 853 m /s. Portée efficace : 450 m.
*M-40 Sniper Rifle : U.S.A. 1965. Fusil de précision. Calibre : 7,62 mm. Poids : 5,14 kg. Vitesse initiale : 875 m /s. Portée efficace : 800 m.
*M-249 Minimi : U.S.A. 1982. Mitrailleuse légère. Calibre : 5,56 mm. Poids : 15 kg. Cadence de tir : 750 cps /mn. Vitesse initiale : 915 m /s. Portée efficace : 350 - 400 m.
*M-60 GPMG : U.S.A. 1959. Mitrailleuse d'appui de section. Calibre : 7,62 mm. Poids : 10,48 kg. Cadence de tir : 200-550 cps /mn. Portée efficace : 500 - 600 m.
*M-2HB : U.S.A. 1921. Mitrailleuse lourde d'appui. Calibre : 12,7 mm. Poids : 38 kg. Cadence de tir : 450-575 cps /mn. Vitesse initiale : 884 m /s. Portée efficace : 800 - 1 200 m.
*LAW-80 ATR : U.S.A. 1978. Lance-roquettes antichar. Calibre : 66 mm. Poids : 2,15 kg. Portée efficace : 325 m. Capacité de pénétration : 450 mm.
* M-79 AGL : U.S.A. 1964. Lance-roquettes. Calibre : 40 mm. Poids : 2,95 kg. Portée efficace : 400 m. Capacité de pénétration : aucune.
*Barrett M82 Sniper rifle : U.S.A. 1980. Fusil de précision à très longue portée. Calibre : 12,7 mm. Poids : 25 kg. Vitesse initiale : 1 050 m /s. Portée efficace : 1 850 m.
*PSG-1 Sniper Rifle : U.S.A /Allemagne. 1989. Fusil de précision. Calibre : 7,62 mm. Poids : 4,78 kg. Vitesse initiale : 910 m /s. Portée efficace : 450 m.
*HK MP-5SD : Allemagne. 1975. Pistolet mitrailleur. Calibre : 9 mm. Poids : 3,4 kg. Cadence de tir : n.c. Vitesse initiale : 285 m /s. Portée efficace : 150 - 200 m.
*CAR-15 Colt Commando : U.S.A. 1968. Carabine compacte du M-16. Calibre : 5,56 mm. Poids : 2,88 kg. Cadence de tir : 700-950 cps /mn. Vitesse initiale : 991 m /s. Portée efficace : 250 - 300 m.
*Ingram MAC-10 : U.S.A. 1970. Pistolet mitrailleur. Calibre : 11,43 mm. Poids : 2, 84 kg. Cadence de tir : n.c. Vitesse initiale : 275 m /s. Portée efficace : 75 - 100 m.
*UZI : U.S.A /Israël. 1950. Pistolet mitrailleur. Calibre : 9 mm. Poids : 3,5 kg. Cadence de tir : n.c.. Vitesse intiale : 390 m /s. Portée efficace : 100 - 150 m.
*Beretta 92FS : U.S.A. 1982. Pistolet automatique. Calibre : 9 mm. Poids : 990 gr. Vitesse initiale : 390 m /s. Portée efficace : 25 - 75 m.
*HP-35 : U.S.A /Belgique. 1935. Pistolet automatique. Calibre : 7,65 mm. Poids : 850 gr. Vitesse intiale : 244 m/ s. Portée efficace : 25 - 75 m.
*Desert Eagle .357 /.44 : Israël. 1974. Pistolet automatique de grande puissance. Calibre : 9,06 ou 11,2 mm. Poids : 1,7 kg. Vitesse initiale : 427 m /s. Portée efficace : 50 - 75 m.
*AK-47 : U.R.S.S. 1946. Fusil d'assaut. Calibre : 7,62 mm. Poids : 5,1 kg. Cadence de tir : 600 cps/ mn. Vitesse intiale : 710 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*AK-74 : U.R.S.S. 1972. Fusil d'assaut. Calibre : 5,45 mm. Poids : 3,6 kg. Cadence de tir : 650 cps/ mn. Vitesse intiale : 900 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*AKM : U.R.S.S. 1972. Fusil d'assaut. Calibre : 7,62 mm. Poids : 3,98 kg. Cadence de tir : 600 cps/ mn. Vitesse intiale : 710 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*AKR : U.R.S.S. 1973. Fusil d'assaut. Calibre : 7,62 mm. Poids : 3,75 kg. Cadence de tir : 600 cps/ mn. Vitesse intiale : 710 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*AKsu : U.R.S.S. 1972. Pistolet mitrailleur. Calibre : 5,45 mm. Poids : 2,7 kg. Cadence de tir : 650 cps/ mn. Vitesse intiale : 900 m /s. Portée efficace : 200 - 250 m.
*Skorpion : République tchèque. 1965. Pistolet mitrailleur. Calibre : 7,65 mm. Poids : 1,31 kg. Cadence de tir : n.c. Vitesse intiale : 294 m /s. Portée efficace : 100 - 125 m.
*PK : U.R.S.S. 1966. Mitrailleuse lourde. Calibre : 7,62 mm. Poids : 16,5 kg. Cadence de tir : 650 cps/ mn. Vitesse initiale : 840 m /s. Portée efficace : 450 - 500 m.
*RPK : U.R.S.S. 1965. Mitrailleuse légère. Calibre : 7,62 mm. Poids : 5 kg. Cadence de tir : 600 cps/ mn. Vitesse initiale : 735 m /s. Portée efficace : 450 - 500 m.
*RPG : U.R.S.S. 1965. Lance-roquettes antichar. Calibre : 40 mm. Poids : 7 kg. Charge militaire : 2,25 kg d'explosif HE. Capacité de pénétration : 400 mm. Portée efficace : 50 - 75 m.
*SVD : U.R.S.S. 1972. Fusil de précision. Calibre : 7,62 mm. Poids : 4,5 kg. Cadence de tir : n.c. Vitesse initiale : 830 m /s. Portée efficace : 800 m.
*Makarov : U.R.S.S. 1930. Pistolet automatique. Calibre : 9 mm. Poids : 810 gr. Vitesse initiale : 315 m /s. Portée efficace : 25 - 75 m.
*FAMAS : France. 1983. Fusil d'assaut. Calibre : 5,56 mm. Poids : 4,02 kg. Cadence de tir : 900-1 000 cps /mn. Vitesse initiale : 960 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*G-3 : Allemagne. 1959. Fusil d'assaut. Calibre : 5,56 mm. Poids : 5,02 kg. Cadence de tir : 500-600 cps /mn. Vitesse initiale : 780-800 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*L85 A1: Royaume-Uni. 1984. Fusil d'assaut. Calibre : 5,56 mm. Poids : 4,6 kg. Cadence de tir : 700-850 cps /mn. Vitesse initiale : 900 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*Galil : Israël. 1978. Fusil d'assaut. Calibre : 7,62 mm. Poids : 4,67 kg. Cadence de tir : 650 cps /mn. Vitesse intiale : 850 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*CETME : Espagne. 1950. Fusil d'assaut. Calibre : 5,56 mm. Poids : 3,4 kg. Cadence de tir : 500-600 cps /mn. Vitesse initiale : 875 m /s. Portée efficace : 300 - 350 m.
*FR-F1 : France. 1968. Fusil de précision. Calibre : 7,62 mm. Poids : 5,15 kg. Vitesse initiale : 765 m /s. Portée efficace : 450 m.
*FR-F2 : France. 1996. Fusil de précision. Calibre : 7,62 mm. Poids : 4,71 kg. Vitesse initiale : 815 m /s. Portée efficace : 550 m.

MISSILES AIR-AIR /SOL-AIR /AIR-SOL
*AIM-7 Sparrow : U.S.A. 1956. Missile d'interception à guidage radar de moyenne portée. Charge militaire : 39 kg d'explosifs HE. Poids : 228 kg. Vitesse : Mach 4. Portée efficace : 30 - 37 km.
*AIM-9 Sidewinder : U.S.A. 1953. Missile d'interception à guidage infrarouge de courte portée. Charge militaire : 10,2 kg d'explosifs HE. Poids : 85,3 kg. Vitesse : Mach 2,5. Portée efficace : 17 km.
*AIM-54 Phoenix : U.S.A. 1973. Missile d'interception à guidage semi-actif de longue portée. Charge militaire : 60 kg d'explosifs HE. Poids : 447 kg. Vitesse : Mach 5. Portée efficace : 148 km ( AIM-45C ).
*AIM-120 AMRAAM : U.S.A. 1985. Missile d'interception à guidage autonome de moyenne portée. Charge militaire : 23 kg HE. Poids : 152 kg. Vitesse : Mach 4. Portée efficace : 74 km.
*AIM-155 AAAM : U.S.A. 2002. Missile d'interception à guidage autonome de très longue portée. Charge militaire : n.c. Poids : n.c. Vitesse : + Mach 4. Portée efficace : + 200 km.
*AA-9 Amos : Russie. 1990. Missile d'interception à guidage semi-actif de longue portée. Charge militaire : n.c. Poids : 490 kg. Vitesse : + Mach 4. Portée efficace : 120 km.
*AA-10 Alamo : Russie. 1991. Missile d'interception à guidage radar ou IR de moyenne portée. Charge militaire : n.c. Poids : 253 kg. Vitesse : + Mach 4. Portée efficace : 80 km.
*AA-11 Archer : Russie. 1993. Missile d'interception à guidage IR de courte portée. Charge militaire : n.c. Poids : 105 kg. Vitesse : Mach 2. Portée efficace : 30 km.
*AA-12 Adder : Russie. 1995. Missile d'interception à guidage radar ou IR de moyenne portée. Charge militaire : n.c. Poids : 300 kg. Vitesse : + Mach 4. Portée efficace : 90 km.
*Mica : France. 1995. Missile d'interception à guidage autonome de moyenne portée. Charge militaire : n.c. Poids : 155 kg. Vitesse : Mach 4. Portée efficace : + 50 km.
*Hawk SAM : U.S.A. 1960. Missile de défense ponctuelle à moyenne portée. Charge militaire : HE. Poids : 626 kg. Vitesse : Mach 3. Portée efficace : 40 km. Plafond opérationnel : 30 - 11 580 m.
*Patriot SAM : U.S.A. 1983. Missile de défense ponctuelle à moyenne portée. Charge militaire : HE ou nucléaire. Poids : 998 kg. Vitesse : Mach 3. Portée efficace : 68,6 km. Plafond opérationnel : 24 000 m.
*SM-1 /2 Standard : U.S.A. 1968. Missile d'interception naval à longue portée. Charge militaire : HE. Poids : 616,9 kg. Vitesse : Mach 2,5. Portée efficace 148 km ( SM-2 ER ). Plafond opérationnel : 30 480 m.
*SA-6 Gainful : U.R.S.S. 1967. Missile d'interception de moyenne portée. Charge militaire : 80 kg HE. Poids : 550 kg. Vitesse : Mach 2,8. Portée efficace : 22 - 30 km. Plafond opérationnel : 18 000 m.
*SA-7 Grail : U.R.S.S. 1967. Missile d'interception portable. Charge militaire : AP. Poids : 9,2 kg. Vitesse : Mach 1,5. Portée efficace : 3 200 m. Plafond opérationnel : 45 - 1 500 m.
*SA-8 Gecko : U.R.S.S. 1975. Missile d'interception de moyenne portée. Charge militaire : HE. Poids : 190 kg. Vitesse : Mach 2. Portée efficace : 12 km. Plafond opérationnel : 13 000 m.
*SA-9 Gaskin : U.R.S.S. 1978. Missile d'interception de courte portée. Charge militaire : HE. Poids : 30 kg. Vitesse : Mach 1,5. Portée efficace : 8 km. Plafond opérationnel : 4 000 m.
*SA-10 Grumble : U.R.S.S. 1978. Missile d'interception de longue portée. Charge militaire : 90 kg HE. Poids : 1 500 kg. Vitesse : Mach 3. Portée efficace : + 90 km. Plafond opérationnel : 30 000 m.
*SA-11 Gadfly : U.R.S.S. 1979. Missile d'interception de moyenne portée. Charge militaire : HE. Poids : 550 kg. Vitesse : Mach 2,8. Portée efficace : 22 - 30 km. Plafond opérationnel : 18 000 m.
*SA-14 Gremlin : U.R.S.S. 1982. Missile d'interception portable. Charge militaire : 2 kg AP. Poids : 10 kg. Vitesse : Mach 1,5. Portée efficace : 4 500 m. Plafond opérationnel : 3 000 m.
*SA-15 Gopher : U.R.S.S. 1983. Missile d'interception de moyenne portée. Charge militaire : HE. Poids : n.c. Vitesse : Mach 2. Portée efficace : + 30 km. Plafond opérationnel : n.c.
*SA-16 Gimlet : U.R.S.S. 1984. Missile d'interception portable. Charge militaire : 2 kg AP. Poids : 16 kg. Vitesse : Mach 1,5. Portée efficace : 3 000 m. Plafond opérationnel : 30 - 11 500 m.
*SA-18 Grison : Russie. 1986. Missile d'interception de moyenne portée. Charge militaire : 8 kg HE. Poids : 60 kg. Vitesse : Mach 1,5. Portée efficace : 7 km. Plafond opérationnel : 12 000 m.
*Roland SAM : France /Allemagne. 1975. Missile d'interception de défense ponctuelle. Charge militaire : HE. Poids : 63 kg. Vitesse : Mach 1,5. Portée efficace : 6 000 m. Plafond opérationnel minimal : 20 m.
*Crotale SAM : France. 1978. Missile d'interception de défense ponctuelle. Charge militaire : 15 kg HE. Poids : 85 kg. Vitesse : Mach 2,5. Portée efficace : 0,700 - 13 km. Plafond opérationnel : 4 - 5 000 m.
*Rapier SAM : Royaume-Uni. 1971. Missile d'interception de défense ponctuelle. Charge militaire : HE. Poids : 42,6 kg. Vitesse : Mach 2. Portée efficace : 6,5 km. Plafond opérationnel : 3 000 m.
*TOW ATGM : U.S.A.1964. Missile antichar filoguidé. Charge militaire : 5,9 kg HEAT. Poids : 28,1 kg. Portée efficace : 65 - 3 000 m. Capacité de pénétration: 700 mm.
*ATM-47 Dragoon : U.S.A. 1966. Missile antichar portatif. Charge militaire : 2,45 kg HEAT. Poids : 13,8 kg. Vitesse : n.c. Portée efficace : 75 – 1 000 m. Capacité de pénétration : 600 mm.
*AGM-114 Hellfire ATGM : U.S.A. 1985. Missile antichar à guidage laser, radio ou IR. Charge militaire : n.c. Poids : 46 kg. Vitesse : Mach 1. Portée efficace : 5 000 m. Capacité de pénétration : n.c.
*BGM-109 Tomahawk : U.S.A. 1973. Missile de croisière multi-usage. Charge militaire : 450 kg AP ou HE. Poids : 1 542 kg. Vitesse : Mach 0,75. Portée efficace : 460 km ( TASM ), 870 km ( TLAM-D ) ou 1 250 km ( TLAM-C ).
*A /R /UGM-84 Harpoon : U.S.A. 1975. Missile anti-navires à longue portée. Charge militaire : 242 kg AP. Poids : 690 kg. Vitesse : Mach 0,85. Portée efficace : 250 km ( RGM-84 ).
*RIM-67 Standard ARM : U.S.A. 1968. Missile anti-radiations à longue portée. Charge militaire : HE. Poids : 617 kg. Vitesse : Mach 2,5. Porté efficace : 148 km.
*AGM-65 Maverick : U.S.A. 1970. Missile air-sol à guidage IR, laser ou TV. Charge militaire : 136 kg AP. Poids : 309 kg. Vitesse max. : Mach 1,3. Portée efficace : 9 km. Capacité de pénétration : n.c.
*HOT ATGM : France /Allemagne. 1973. Missile antichar filoguidé. Charge militaire : 6 kg HEAT. Poids : 32 kg. Portée efficace : 75 - 4 250m. Capacité de pénétration : 800 mm.
*Milan ATGM : France /Allemagne. 1962. Missile antichar filoguidé. Charge militaire : 2,9 kg HEAT. Poids : 6,6 kg. Portée efficace : 25-2 000 m. Capacité de pénétration : 650 mm.
*AS-4 Kitchen : U.R.S.S. 1970. Missile anti-navires à longue portée. Charge militaire : 1 000 kg AP ou 350 kT. Poids : 6 400 kg. Vitesse : Mach 3,5. Portée efficace : 450 km.
*AS-6 Kingfish : U.R.S.S. 1972. Missile anti-navires à longue portée. Charge militaire : 1 000 kg AP ou 350 kT. Poids : 4 900 kg. Vitesse : Mach 3,5. Portée efficace : 290 km.
*AS-16 Kickback : U.R.S.S. 1984. Missile anti-radar à longue portée. Charge militaire : 150 kg AP. Poids : 1 200 kg. Vitesse : Mach 5. Portée efficace : 150 km.
*AS-17 Krypton : Russie. 1986. Missile anti-radar à longue portée. Charge militaire : 90 kg AP. Poids : 600 kg. Vitesse : Mach 2,9. Portée efficace : 200 km.

TORPILLES ASM ET ANTI-SURFACE /CANONS MULTITUBES /BOMBES GUIDEES
*Mk-48 ADCAP : U.S.A. 1964. Torpille électrique lourde ASM. Calibre : 533 mm. Poids : 1 179 kg. Vitesse de pointe : 55 nœuds. Profondeur : 1 000 m. Autonomie : 30 000 m.
*GAU-8 Avenger : U.S.A. 1972. Canon rotatif antichar. Calibre : 30 mm. Cadence de tir : 1 500 – 4 200 coups /minute.
*M-61A1 Vulcan : U.S.A. 1968. Canon rotatif de combat aérien. Calibre : 20 mm. Cadence de tir : 2 000 – 6 000 coups /minute.
*CIWS Phalanx : U.S.A. 1980. Canon multiple de défense ponctuelle. Calibre : 20 mm. Cadence de tir : 2 000 – 6 000 coups /minute.
*GBU-28 Deep Throat : U.S.A. 1990. Bombe à chute libre anti-bunker de 1 036 kg. Charge militaire : AP. Capacité de pénétration : selon l’altitude de largage.

EQUILIBRE DES FORCES EN PRESENCE


OTAN
Etats-Unis D'Amérique
U.S Army : 559 900 hommes
U.S Navy : 482 800 hommes
U.S Air Force : 433 800 hommes
U.S Marine Corps : 174 000 hommes
U.S National Guard : 405 900 hommes
U.S Army Reserve : 701 900 hommes
U.S SOC : 27 500 hommes
Allemagne : 391 400 hommes
Belgique : 291 800 hommes
Bulgarie : 39 000 hommes
Canada : 115 300 hommes
Danemark : 97 000 hommes
Espagne : 704 500 hommes
France : 749 400 hommes
Grèce : 565 300 hommes
Hongrie : 269 500 hommes
Italie : 906 300 hommes
Luxembourg : 800 hommes
Norvège : 315 500 hommes
Pays-Bas : 201 500 hommes
Pologne : 749 100 hommes
Portugal : 260 700 hommes
République tchèque : 92 900 hommes
Roumanie : 75 000 hommes
Royaume-Uni : 626 620 hommes
Turquie : 1 456 100 hommes
Total : 10 669 520 hommes

FEDERATION RUSSE
Kazakhstan /Azerbaïdjan /Kirghizistan /Biélorussie /Géorgie /Ouzbékistan /Tadjikistan /Turkménistan /Abkhazie /Arménie
Total : 7 288 000 hommes


EXTRAIT

"Le MD-11 d’United Airlines roulait lentement derrière un B-737-800 en partance pour Istanbul. Le petit Boeing de la Turkish Airlines s’aligna au bout de la piste 02.
Dans la pénombre, on pouvait distinguer ses gouvernes que le pilote continuait à tester. Puis, quelques secondes plus tard, le régime des moteurs augmenta rapidement pour devenir carrément strident. Et le pilote relâcha les freins.
Le petit moyen-courrier roula de plus en plus vite sur la piste puis, au bout de 1.000 mètres, ses roues quittèrent le bitume. L’appareil semblait chanceler pendant un moment en l’air et, petit à petit, commençait à prendre de l’altitude. En même temps que ses trains qui s’escamotaient.
A environ 200 mètres d’altitude, l’appareil vira à droite pour dégager l’axe de la piste, tout en continuant à monter vers les nuages qui plafonnaient à 600 mètres à peine.
En dessous, le gros MD-11 s’était déjà aligné en bout de piste, prêt à partir pour Madrid.
Dans la cabine de pilotage, l’hôtesse venait de servir le café. Le pilote la remercia et elle quitta la cabine. Le copilote ne put s’empêcher de se retourner pour admirer la croupe de la jeune femme. Il sourit puis revint sur sa check-list. Au bout d’un moment, il leva le pouce au pilote pour signaler que tout était fin prêt.
Celui-ci abaissa les volets, puis poussa la manette des gaz à fond et, à nouveau, on pouvait entendre le rugissement des réacteurs Pratt & Whitney devenir un sifflement strident.
-« Tour, ici vol Quatre Zéro Huit, demandons autorisation de décollage. »
-« Vol Quatre Zéro Huit, décollage autorisé. Bonne route. »
-« Merci de votre hospitalité, Paris. Ici vol Quatre Zéro Huit, terminé. »
Le pilote lâcha les freins et le gros appareil commença à accélérer sur la piste. Derrière lui, trois B-747-8 attendaient leur tour.
Le McDonnell Douglas s’arracha de la piste au bout de 1.200 mètres, ses roues s’escamotèrent lentement alors qu’il commençait à prendre de l’altitude…
Et les deux boîtes noires prirent la relève…
Car le vol 408 d’United Airlines disparut dans une énorme boule de feu. Tout s’était déroulé tellement vite que personne n’avait pu comprendre ce qui se passait. L’appareil, détruit pratiquement à 100 %, retomba sur le gazon, au bout de la piste.
A son bord, il y avait 348 passagers, dont un certain nombre de G.I en permission. Aucun survivant..."

EXTRAIT

"Le missile franchit par deux fois le mur du son. Du sol montèrent trois énormes poteaux télégraphiques, venant à sa rencontre. C’étaient les fameux missiles sol-air Patriot, tueurs confirmés de Scud durant la guerre du Golfe. Le premier passa à droite du Hussein II et explosa à trois cents mètres derrière. Le second rata sa cible de peu. Sa fusée de proximité se déclencha, provoquant l’explosion du Patriot. Mais elle ne réussit qu’à secouer le missile irakien sans vraiment l’endommager. Le troisième Patriot le percuta de plein fouet dans la partie arrière. Une énorme déflagration s’ensuivit. Le missile irakien fut coupé en deux. Sa partie arrière fut littéralement soufflée, mais son ogive était restée intacte. Elle retomba en tournoyant, en plein centre de Jérusalem. A deux cent cinquante mètres d’altitude, le détonateur du missile se déclencha brusquement. L’apocalypse, tant redoutée, se déchaîna...
Le calculateur de guidage du Hussein imprima une impulsion électrique au détonateur de la tête nucléaire de 50 kilotonnes. La charge explosive se volatilisa, transmettant l'onde de choc aux inflammateurs secondaires qui détonèrent à leur tour, en l'espace de quelques microsecondes d'intervalle. Chaque inflammateur provoqua l'explosion de la charge de TNT qui lui était associée. L'onde de pression se propagea rapidement vers l'intérieur du missile. Elle percuta une pièce de plutonium qu'elle transforma en une sphère d'une extrême densité. Et, au fur et à mesure que cette densité augmentait du fait de la compression, le plutonium atteignait sa masse critique. Des fissions spontanées se produisirent, libérant des neutrons qui provoquèrent, à leur tour, la fission d'autres noyaux de plutonium, produisant ainsi une énorme quantité d'énergie et de nouveaux neutrons. A nouveau, ces neutrons vinrent frapper d'autres noyaux, provoquant une réaction en chaîne, qui s'amplifia à une vitesse vertigineuse, jusqu'à ce que tous les noyaux de plutonium eurent fissionné et libéré leur énergie.
En l'espace de quelques dizaines de microsecondes, une bombe A primitive prit forme…
Un éclair d’une luminosité indescriptible illumina toute la Ville Sainte. Tous ceux qui avaient eu le malheur de lever les yeux pour observer l’interception eurent les pupilles éclatées. Tout l’oxygène fut aspiré vers l’épicentre de l’explosion. Les maisons s’effondraient sous l’onde de choc. Puis ce fut l'éclatement. Tout ce qui se tenait debout fut arraché ou carrément aplati par ce souffle de plus de 500 km/h sur au moins trente kilomètres à la ronde. La température à l'épicentre dépassa les millions de degrés pendant quelques dizaines de microsecondes. Les ferraillages des fondations se tordaient comme des allumettes. Puis survint la vague de chaleur, d’une température de près de 8.000 degrés, qui vint balayer toute la ville jusqu’aux proches banlieues. Le métal se mit à fondre comme de la cire. Ceux épargnés par l’onde de choc se mirent à souffrir le martyr. Ils furent carbonisés. Leurs chairs se consumaient comme du papier, laissant apparaître l’os à vif, qui fut à son tour réduit en cendres pour être emporté par la tempête qui suivait la vague de chaleur. Un énorme champignon fit son apparition, jusqu’à vingt cinq kilomètres de hauteur, au-dessus de ce qui avait été autrefois Jérusalem…
Cela faisait tout juste 2.000 ans que le ciel et la terre ne s’étaient pas rejoints de la sorte, en ce lieu… Hélas, cette fois, il n’était plus question de Messie…"

EXTRAIT

"A bord du Backfire de tête
-« Camarade commandant, ils viennent de passer sur le mode d’interception. »
Le commandant russe sourit en scrutant le scope radar, puis calmement, il ordonna:
-« Formation Wolverine de Wolverine Un, feu à volonté. ( Puis il se tourna vers son officier missilier ) Missile un, feu. Missile deux, feu. Exécution. »

Aussitôt, deux flèches blanches se séparèrent du flanc du gros bombardier. Elles tombèrent de quelques mètres avant que leur moteur-fusée ne se mît en route, pour les propulser à Mach 4.
Les autres bombardiers en firent de même, et bientôt, le ciel fut strié de sillages blancs qui s’enfonçaient dans les ténèbres de la nuit.
Une fois leurs missiles tirés, ils changèrent de cap.

A bord du Roark
-« Vampires! Vampires! Vampires! Ceci n’est pas un exercice. »
-« Cibles en rapprochement très très rapide, j’en dénombre une centaine, ce sont des missiles antinavires! Des Seaskimmer *! »

Willems cligna les yeux d’incrédulité. Comment est-ce possible? Sans déclaration, rien! Et pourtant, il n’y avait pas de doute. Les missiles arrivaient. Il aurait voulu que tout ceci fût un méchant cauchemar, mais il ne parvenait pas à se réveiller…

En un rien de temps, les missiles arrivaient déjà en vue du convoi et deux plongèrent aussitôt en direction de la première cible, la frégate USS Roark. Le système Phalanx du navire engagea le premier missile à deux mille mètres. Le canon Gatling de 20 mm tira à 6.000 coups/minute et détruisit le missile, mais le deuxième ne fut pas intercepté à temps et percuta le navire à l'arrière de la cheminée centrale, juste au-dessus de la ligne de flottaison. Toute la superstructure fut soufflée, ainsi que la plate-forme pour hélicoptères. Le canon AA de 127 mm était tordu comme un vulgaire jouet. Dans la passerelle, Willems tomba de son siège à cause du choc.

Quant aux autres missiles, ils dépassèrent le Roark, moribond, par la gauche et par la droite pour traquer leur propre cible. L’USS Kinkaid, un destroyer de la classe Spruance, tentait bien de couvrir le flanc gauche du convoi. Mais sans plus de succès. Trois missiles au moins le prenaient pour cible. Le premier Kingfish fut intercepté par la salve de Sea Sparrow lancée du navire. Mais les deux autres le frappèrent par bâbord avant: l’un par l’étrave et l’autre légèrement devant la passerelle.

La proue du Kinkaid ressemblait à une énorme pétale de rose. Tout l’équipage se trouvant dans la passerelle fut tué. Les machinistes stoppèrent les turbines, mais cela ne fit que retarder le naufrage du navire..."

EXTRAIT

Instinctivement, elle leva le nez de son appareil et pressa la détente pendant une demi-seconde.
Le canon cracha son venin à 6.000 coups/minute, le F-15E vibra sous la puissance du tir. Les obus de 20 mm empruntèrent une trajectoire quasi rectiligne jusqu'à une distance de 2.000 m et plongèrent vers le sol, juste devant l'un des trois intrus. Le pilote adverse n'eut même pas le temps de réaliser ce qui se passait, que son appareil se retrouvait déjà prisonnier d'un mur de feu et de métal. L'appareil explosa dans une énorme boule de feu.
Juste après avoir lâché la détente, Jenny appuya plusieurs fois sur le commutateur qui commandait le largage des leurres thermiques, afin de leurrer les missiles qui arrivaient. Mais ils n'étaient même pas passés près. A peine les deux autres pilotes adverses s’étaient-ils rendus compte de la disparition d'un des leurs que le Strike Eagle dépassait déjà leur formation, à plus de Mach 2. Jenny tira alors sur le manche et son F-15E grimpa à la verticale. Son électronique de bord réagit instantanément, et toutes les surfaces mobiles de ses ailes se mirent à bouger telles les ailes du rapace, dont il portait le nom. Du coin de l'oeil, elle vit l'un des MIG virer sec dans sa direction, le nez levé vers le ciel, ses saumons d'aile fumant, tandis que le pilote encaissait un maximum de g.
Elle bascula instantanément dans la direction du MIG, tout en conservant son énergie, sous un facteur de 8 g. Sa ressource fut tellement brutale que des traînées de condensation apparurent sous ses ailes. Elle était littéralement plaquée contre son siège, assommée par la violence de la manoeuvre. Lorsque le virage fut quasiment bouclé, Jenny ramena les gaz à la puissance minimale et effectua un demi-tonneau.
Elle se retrouva dans les sept heures du deuxième intrus et légèrement au-dessus, elle passa immédiatement sur missiles air-air et choisit son premier AMRAAM.
Un sifflement strident creva les tympans du pilote adverse qui, instinctivement, tira son manche vers la gauche. Son appareil effectua aussitôt un break sur la gauche. Repliant progressivement ses ailes, le MIG répondait rapidement aux sollicitations du pilote, mais pas suffisamment pour éviter le missile qui arrivait.
L’AMRAAM pénétra droit dans la tuyère du MIG avant d'exploser. Jenny vit avec soulagement son pilote s'éjecter. Il s'était écoulé exactement quinze secondes depuis le début de l'engagement.
La femme-pilote cabra pour éviter les débris de sa victime et vit le dernier MIG foncer vers la côte.
Ce dernier venait d'abandonner sa poursuite contre le F-18 américain, lorsqu'il comprit enfin que ses deux ailiers s'étaient fait descendre par ce diable venu Dieu sait d’où. Il sut instantanément qu'il n'était pas de taille et préféra rompre le combat. Jenny activa aussitôt un deuxième AMRAAM, car il était hors de question de le laisser s'échapper, pour ensuite signaler sa présence dans le secteur. Elle bascula dans la direction du MIG et le cala dans son collimateur.
Un rectangle apparut sur le collimateur tête haute et vint encadrer le Flogger. La distance du but apparut immédiatement à côté du rectangle. Le pilote du MIG avait mis toute la gomme dans sa fuite, la tuyère de son avion était incandescente. Avec l'énergie du désespoir, il tentait de masquer son cône de vulnérabilité à son poursuivant, mais il ne fut pas assez rapide.
Le rectangle du collimateur devint soudainement rouge et se mit à clignoter, et le sifflement strident se fit entendre à nouveau, signalant à son pilote que la cible était verrouillée. Sans perdre de temps, Jenny pressa sur le champignon noir et l'AMRAAM s'éjecta de son point d'ancrage dans une épaisse traînée de fumée. Le missile fonça vers sa cible à Mach 4. Le pilote du MIG n'eut pas le temps de voir arriver le missile. Il entendit juste le hurlement du système d'alerte lui indiquant l'arrivée d'un missile à guidage radar, et puis, plus rien...
Le combat avait duré à peine trente secondes...

EXTRAIT

-« Objectif ZSU, trois heures. HEAT! Feu! »
Le canonnier pivota la tourelle et visa le véhicule SAM qu'il fit sauter comme un jouet en plastique.
-« Haut les cœurs, des ailes amies arrivent! »

A peine ses paroles prononcées, quatre chars russes disparurent dans une nappe épaisse de fumée devant les yeux de McGillis. C'était le redoutable Gatling GAU-8 de 30 mm embarqué sur l'A-10 Thunderbolt. L'avion antichar parut chanceler en l'air avant de virer vers les lignes amies, poursuivi par un missile portable SA-7 Grail. Mais le missile tomba court.
Deux hélicoptères d'assaut Mi-24 Hind firent alors leur apparition sur le flanc gauche des Américains. L'un d'eux fut aussitôt descendu en flammes par un SAM Stinger tiré de l'épaule, tandis que l'autre fut pris en chasse par un hélicoptère antichar AH-64 Apache se trouvant dans le secteur. En deux courtes rafales, le Russe vit sa queue déchiquetée par le redoutable Chain Gun de l'Américain. Perdant l'usage de son rotor de queue, il vint s'écraser derrière les lignes russes. Aucun survivant.

McGillis regarda une paire de missiles antichars plonger vers les chars russes. Un coup raté. L'autre coup au but.
Les troupes alliées avaient replié encore de trois cents mètres. Les pertes américaines furent moins importantes que celles des Russes. Mais des deux régiments de Marines, l’effectif était à présent tombé à trois bataillons.
Quant aux Russes, ils donnaient l’impression d’avoir toujours été aussi nombreux…

Des deux côtés, l'artillerie était en plein combat. Bien qu'inférieure en nombre, l'artillerie alliée bénéficiait d'une plus grande efficacité. Alors que l'artillerie russe contribuait toujours à la saturation d'un périmètre précis, celle des Alliés était plutôt employée pour la contrebatterie, c'est-à-dire anéantir les pièces d'artillerie adverses une fois leur position localisée, à l'aide de satellites et de systèmes informatiques ultra performants.

Tout d'un coup, cinquante chars adverses firent leur apparition, devant McGillis. Un A-10 passa en rase-mottes et en élimina trois, avant d'être lui-même chassé du ciel par un missile sol-air SA-14. Le missile était passé terriblement près. McGillis scruta immédiatement les alentours en faisant tourner son périscope. Alors, il le vit.

-« Véhicule SAM à cinq heures, distance moins de cinq cents! »
Le canonnier réagit immédiatement et fit pivoter la grosse tourelle. Mais McGillis fut encore plus rapide. Il écarta son panneau d'accès et arma son M-2HB de 12,7 mm de tourelle.
En deux courtes rafales, il fit exploser le véhicule lance-missiles. Le canonnier venait à peine de le cadrer dans son viseur…

-« Objectif char, une heure. Sabot! Feu! »
Le char Abrams recula encore sous la force du tir.
-« Touché! »
-« Attention! Attention! Des hélicoptères ennemis arrivent par le Nord. »

Dix Mi-24 Hind arrivèrent en rasant le sol, ils anéantirent un Abrams et deux Patton en moins d'une minute. Alors des Phantom de la Luftwaffe apparurent et les engagèrent au canon. Bientôt des missiles sol-air se jetèrent dans la mêlée. Le ciel était quadrillé de traînées de fumée. Soudain il n'y eut plus d'appareils en vue."

EXTRAIT

"De batailles en escarmouches, la Troisième Guerre Mondiale continua ainsi. Elle qui devait durer quelques semaines selon les estimations des Russes, s’était prolongée depuis quatre longs mois. Chaque camp cédant, à tour de rôle, du terrain par-ci et en en reprenant par-là. Aucune issue déterminante n’était en vue. Même si les blindés américains sillonnaient à présent les grandes plaines de l’Ukraine et de la Russie, ils n’étaient pas encore à l’abri d’un revers imprévisible. Les Russes pouvaient encore utiliser leur arsenal nucléaire à tout moment.

Quant à l’armée russe elle-même, qui était quasi indestructible au début du conflit, elle devait à présent « ronger les freins » du fait des lourdes pertes qu’elle avait dû subir. Sa stratégie s’orientait à présent vers une guerre de position, ce que voulait éviter à tout prix l’Etat-major américain.
Car une guerre d’usure pourrait déboucher sur un statu quo, une armistice. La Russie s’en tirerait avec les honneurs alors qu’elle avait attaqué la première. Autant prononcer le non-lieu pour un criminel… C‘était une condition inacceptable pour les Américains. Seulement, il fallait agir vite s’ils ne voulaient pas laisser aux Russes l'occasion de « reprendre pied », et encore moins leur laisser la chance de reprendre l'initiative.

Cette armée russe, descendante directe de la défunte Armée Rouge, était encore puissante et solide, bâtie telle un immense monolithe indestructible. Pour espérer la détruire, il fallait frapper à sa base, détruire ses fondations. Il fallait surtout la frapper là où elle s’attendait le moins, et tellement fort qu’elle ne serait plus jamais capable de se relever. Ainsi privée de son ossature, elle se « détruirait » d’elle-même. C’était inévitable.
Toute armée, aussi puissante fût-elle, avait toujours son propre talon d’Achille. Et cette faiblesse, dans l’armée russe, c’était sa marine, qui paradoxalement, était aussi son plus puissant instrument de combat... sans oublier le fameux " Bastion "...

Pour y parvenir, il fallait l’attirer loin de tout soutien venant du continent avec un gros appât, et là, les Alliés pourraient alors la détruire une fois pour toutes. C’était la seule option. Ils le savaient bien. Et l’Armada en route vers l’Europe était l’appât tout désigné…
Depuis le déclenchement du conflit, cette marine russe était devenue un véritable obstacle. Elle était omniprésente - aussi bien en surface que sous-marine - sur tous les océans du globe et constituait un danger mortel pour tout navire allié qui s’aventurait hors des eaux territoriales sans protection.

Sa destruction était devenue LA priorité. Une victoire décisive ne pourrait jamais se faire sans elle. Une victoire qui risquait cependant d’être très coûteuse, car ces navires de combat ex-soviétiques étaient surarmés, avec leur équipage certainement très bien entraîné.
La puissante Armada alliée qui avançait dans l’Atlantique devint bientôt la principale préoccupation des Russes. Et plus le temps passait, plus l’inquiétude grandissait dans les deux camps. Car, en même temps, les chances pour cette Armada de rencontrer les forces navales russes s’accroissaient aussi. Le face-à-face devint bientôt inéluctable. Restait seulement à savoir qui demeurerait debout le plus longtemps…

Comme pour les Allemands durant la Seconde Guerre Mondiale, les Américains décidèrent que l’Atlantique serait l’enjeu capital du conflit. Ce serait au milieu de cet immense réservoir d’eau que se jouerait le sort de la Flotte russe ou de la leur…, de la dictature ou… de la démocratie…"

MA BIBLIOGRAPHIE

D.Richardson & J.Jordan, L'équilibre militaire des superpuissances, Editions Bordas, 1985.

Pascal Boniface, L'année stratégique 1993, Editions Dunod, 1993.

Pascal Boniface, L'année stratégique 1995, Editions Dunod, 1995.

Pascal Boniface, L'année stratégique 1996, Editions Dunod, 1996.

Cowin, Messenger & Chant, Les armes de guerre, Editions Philippe Auzou, 1985.

William Koenig, Armes de la terreur, Editions E.P.A, 1982.

Ian Hogg & Graham Smith, Les armes de guerre portatives, Editions Celiv, 1994.

Ars Mundi, Encyclopédie de l'art militaire, 1991.

High Tech / Armes du XXIe siècle, Editions Atlas, 1992.

La puissance militaire soviétique, Editions Elsevier.

La puissance militaire américaine, Editions Elsevier.

Modern American Weapons, Editions Salamander, 1986.

Bill Gunston, Modern airborne missiles, Editions Salamander, 1983.

John Jordan, Modern naval aviation and aircraft carriers, Editions Salamander, 1983.

Bernard Prézelin, Flottes de combat 1990, Editions Atlas, 1990.

Bernard Prézelin, Flottes de combat 1996, Editions Atlas, 1996.

Bernard Prézelin, Flottes de combat 2002, Editions Atlas, 2002.

Anthony Preston, Porte-avions, Editions PML, 1989.

Douglas Welsh, USA in World War II / Pacific, Bison Books Limited, 1982.

La guerre sur mer, Editions Elsevier, 1976.

Anthony Preston, Navires et combat / 1939-1945, Editions PML, 1976.

Tom Clancy, La flotte silencieuse / les sous-marins de l'U.S.Navy, Editions Atlas, 1989.

Tom Clancy, Sous-marins, Editions Albin Michel, 1995.

Mike Spick, Modern fighter combat, Editions Salamander, 1987.

Forces aériennes du monde entier, Edition Bordas, 1981.

Les forces aériennes du monde, Editions Atlas, 1981.

Bill Gunston, L'aviation militaire d'aujourd'hui, Editions Bordas, 1984.

F.Angelucci, Encyclopédie mondiale des avions militaires de 1914 à nos jours, Editions Celiv, 1989.

Stan Morse, Gulf Air War Debrief, Airtime Publishing USA, 1991.

Bill Gunston, Le combat aérien moderne, Editions Atlas, 1989.

Doug Richardson, Avions furtifs, Editions Atlas, 1990.

C.J Heatley III, Les ailes d'or de l'aéronavale U.S, Editions Atlas, 1990.

Les chasseurs américains, Editions Atlas, 1990.

Bill Yenne, Avions de combat des années 90, Editions PML, 1994.

Tom Clancy, Avions de combat, Editions Albin Michel, 1998.

Jon Lake, Grumman F-14 Tomcat, Aerospace Publishing London, 1998.

Parson & Nelson, Fighter country / F-14 Tomcats of NAS Oceana, Motorbooks, 1992.

LTC Ian D.W.Sutherland, Special Forces of the United States Army 1952-1982, 1990.

Steven Zaloga, The M-47 & M-48 Patton Tanks, Editions Osprey, 1980.

Steven Zaloga, The M-1 Main Battle Tank, Editions Osprey, 1985.

Yves Debay, Chars de combat de l'O.T.A.N, Editions Histoires & Collections, 1990.

François Dorcival, Les Marines, Editions Livre de Poche, 1971.

GLOSSAIRE

A-4 Skyhawk: Avion d'appui tactique embarqué encore utilisé par les Australiens/Néo-Zélandais.
A-5 Vigilante: Bombardier d'attaque nucléaire retiré de l'inventaire de l'U.S. Navy.
A-6 Intruder: Bombardier tout-temps biplace embarqué récemment retiré de l'inventaire de l'US.Navy.
A-7 Corsair II: Bombardier léger encore utilisé par la Force aérienne grecque et portugaise.
A-10 Thunderbolt II: Avion antichar et de soutien rapproché de l'U.S. Air Force.
A-12 Avenger II: Bombardier furtif embarqué abandonné.
AA-2 Atoll: Missile air-air soviétique à guidage infrarouge (15 km).
AA-9 Amos: Missile air-air soviétique à guidage radar et semi-actif (120 km).
AA-10 Alamo: Missile air-air soviétique à guidage radar actif (30 km).
AA-11 Archer: Missile air-air soviétique à guidage infrarouge (13 km).
AA-12 Adder: Missile air-air soviétique à guidage radar semi-actif (130 km).
AAA: Anti-Aircraft Artillery. Artillerie de défense aérienne.
AAC: Air Combat Command. Anciennement U.S. Air Force.
Abraham Lincoln ou Abe: Deuxième porte-avions nucléaire américain de classe Nimitz améliorée (95.500 t).
ABU: Airman Battle Uniform. Uniforme de combat de l’Armée de l’Air américaine.
ACR: Armoured Cavalry Regiment. Régiment blindé de Cavalerie.
ACU: Army Combat Uniform. Uniforme de combat de l’Armée de Terre américaine.
ADAC/V: Avion à Décollage et Atterrissage Court/Vertical.
ADCAP: ADvanced CAPability. Version la plus récente avec pumpjet de la torpille Mk-48.
Aegis (Bouclier): Système de défense antimissile intégré.
AEW: Airborne Early Warning. Système d'alerte avancée embarqué.
AFB: Air Force Base. Base aérienne de l'U.S. Air Force.
AFCENT: Allied Forces Central Europe. Forces alliées d'Europe centrale.
AFNORTH: Allied Forces Northern Europe. Forces alliées d'Europe du Nord.
AFRES: Air Force Reserve. Forces de réserve de l'U.S. Air Force.
AFSOUTH: Allied Forces Southern Europe. Forces alliées d'Europe du Sud.
AFV: Armoured Fighting Vehicle. Véhicule blindé de combat.
AH-1 W Super Cobra: Hélicoptère antichar de l'U.S. Marine Corps.
AH-64 D Longbow Apache: Hélicoptère antichar de l'U.S. Army.
AIFV: Armoured Infantry Fighting Vehicle. Véhicule blindé de combat d'infanterie.
AIM-7 Sparrow: Missile guidé radar à moyenne portée.
AIM-9 Sidewinder: Missile à infrarouge à courte portée.
AIM-54 Phoenix: Missile semi-actif à longue portée, uniquement porté par le F-14 Tomcat.
AIM-120 AMRAAM: Advanced Medium Range Air-to-Air Missile. Missile Fire & Forget avancé à moyenne portée.
AIM-132 ASRAAM: Advanced Short Range Air-to-Air Missile. Missile Fire & Forget avancé à courte portée.
AIM-155 AAAM: Advanced Air-to-Air Missile : Missile avancé à très longue portée.
AK-47: Fusil d'assaut standard de l'ancien bloc communiste et des pays pro-communistes.
AK-74: Version du AK-47 recalibrée en 5,45 mm.
AKM: Version évoluée du fameux fusil d'assaut AK-47.
AKR: Version de l'AK-47 équipée d'un canon lourd, optimisée pour l'appui feu d'une escouade.
AKsu: Fusil-mitrailleur AK-74 en configuration compacte, avec crosse repliable.
Akula: Sous-marin nucléaire d'attaque soviétique de troisième génération.
ALCM: Air-Launched Cruise Missile. Missile de croisière air-sol.
Alfa: Sous-marin nucléaire d'attaque soviétique de deuxième génération.
ALICE: All-purpose Lightweight Individual Carrying Equipment. Equipement léger de port individuel.
America: Troisième porte-avions américain de la classe Kitty Hawk (60.100 t).
AMX-10RC: Véhicule blindé à roues de combat d'infanterie de l'Armée française.
AMX-30B2: Char de combat moyen français avec canon de 105 mm.
ANG: Air National Guard. Garde Nationale de l'U.S. Air Force.
Angel: Altitude en millier de pieds.
APC: Armoured Personal Carrier. Véhicule blindé de transport de troupes.
Apex inbound: Lancement de missile air-air ou sol-air.
APFSDS: Armour Piercing Fin-Stabilized Discarding Sabot. Projectile à sabot perforant à haute énergie cinétique.
Apilas: Roquette antichar français.
Ariete: Char de bataille principal italien avec canon de 120 mm.
Arleigh Burke: Destroyer Aegis américain de nouvelle génération (6.624 t).
Arsenal Ship: Croiseur lourd furtif lance-missiles (15.000 t).
AS-3 Kangaroo: Missile air-sol soviétique déclassé.
AS-4 Kitchen: Missile air-sol soviétique à longue portée (270 km). Vitesse: Mach 3,5.
AS-5 Kelt: Missile air-sol soviétique à moyenne portée (170 km). Vitesse: Mach 0,9.
AS-6 Kingfish: Missile air-sol soviétique à longue portée (290 km). Vitesse: Mach 3,5.
AS-16 Kickback: Missile antiradar soviétique à moyenne portée (150 km). Vitesse: Mach 2,5.
ASAT: Anti-SATellite interceptor. Intercepteur anti-satellite.
ASW: Anti-Submarine Warfare. Lutte anti-sous-marine.
AT-4 Spigot : Missile antichar soviétique
AT-5 Sprandel: Missile antichar soviétique.
AT-8 Songster: Missile antichar soviétique.
AT-11 Sniper: Missile antichar soviétique.
ATGW: Anti-Tank Guided Weapon. Arme téléguidée antichar.
ATM-47 Dragoon: Missile antichar américain.
Azimut: Relèvement d'un objet de 0 à 360 degrés par rapport au nord.
Azov: Croiseur lance-missiles soviétique (9.700 t).
B-1 Lancer: Bombardier stratégique de pénétration du Strategic Air Command.
B-2 Spirit: Bombardier stratégique furtif de dernière génération du Strategic Air Command.
B-52 Stratofortress: Bombardier stratégique octoréacteur du Strategic Air Command.
Backfire: Bombardier supersonique antinavire soviétique.
Badger: Bombardier antinavire soviétique.
Ballast: Compartiments du sous-marin remplis d'air ou d'eau, selon qu'il est en surface ou en plongée.
Bandit: Appareil confirmé hostile.
Barrett M82: Monstrueux fusil de précision de 12,7 mm.
Bastion: Zone de patrouille des SSBN soviétiques.
BDU : Battle Dress Uniform. Treillis de combat.
Beretta 92: Pistolet automatique de 9 mm des forces armées US.
Bingo fuel: Niveau de carburant juste suffisant pour prendre le chemin du retour (terme aéronautique).
Blackhawk: Hélicoptère de transport UH-60 américain.
Blackjack: Bombardier stratégique soviétique de frappe lointaine.
BM-21 Grad: Système de lance-roquettes multiple soviétique monté sur camion.
BMD: Véhicule de combat aéroporté soviétique.
BMP-1, -2, -3: Véhicules chenillés soviétiques de combat d'infanterie.
Bob : Chapeau de brousse.
Bogey: Appareil non-identifié.
Bomber: Sous-marin lance-missiles balistiques dans la terminologie de la Royal Navy.
Boomer: Sous-marin lance-missiles balistiques dans la terminologie de l'U.S. Navy.
Boomer station: Bastion. Zone de patrouille des SSBN.
BRDM: Véhicule soviétique de reconnaissance.
Break: Casser la trajectoire initiale, en virant soit à droite, soit à gauche, en haut ou en bas (terme aéronautique).
Broken Arrow : Attaque nucléaire imminente.
BTR: Véhicule à roues soviétiques de transport de troupes.
CADS: Système CIWS soviétique basé sur deux canons jumelés de 30 mm.
Cap: Direction dans laquelle se déplace un bâtiment ou un avion par rapport au nord.
CAPTOR: EnCAPsuled TORpedo. Torpille enfermée dans une capsule immergée.
CAR-15: Version pistolet-mitrailleur du célèbre fusil d'assaut M-16.
Carcharodon Carcharias: Grand requin blanc.
Carl Vinson: Troisième porte-avions nucléaire américain de classe Nimitz (81.600 t).
Cavitation: Bruit engendré par l'hélice d'un bâtiment, notamment lors de maoeuvres brusques telles que l'accélération, par la formation de trous d’air. C'est un phénomène gênant pour la discrétion d’un sous-marin.
CETME: Fusil d'assaut espagnol.
Centaurus: Missile anti-sous-marin expérimental embarqué sur les SSN Seawolf.
Challenger I, II: Nouveaux chars de combat principal britanniques avec canon de 120 mm.
Chieftain: Char de combat principal britannique avec canon de 120 mm.
CIC: Commandant en Chef.
CINCEUR: Commander-In-Chief EURope. Commandant en Chef en Europe.
CINCNAVOPS: Commander-In-Chief Naval Operations. Commandant en Chef des Opérations Navales.
CINCLANTFLT: Commander-In-Chief AtLANTic FLeet. Commandant en Chef de la Flotte de l'Atlantique.
CINCPACFLT: Commander-In-Chief PACific Fleet. Commandant en Chef de la Flotte du Pacifique.
CINCUSEUR: Commander-In-Chief U.S. Forces Europe. Commandant en Chef des forces américaines stationnées en Europe.
CINCUSNAVEUR: Commander-In-Chief U.S. Navy Europe. Commandant en Chef de l'U.S Navy en Europe.
CIWS: Close-In Weapon System. Système d'arme de défense rapprochée.
Claymore: Mine antipersonnelle américaine à déclenchement manuel ou automatique.
CO: Commanding Officer. Officier commandant.
Combat Talon: Version spécialisée du Hercules destinée aux Special Forces et équipée du dispositif de récupération Fulton.
COMSUBLANT: COMmand SUBmarine atLANTic. Quartier Général des forces sous-marines de l'Atlantique.
COMSUBPAC: COMmand SUBmarine PACific. Quartier Général des forces sous-marines du Pacifique.
Condition 1-SQ: Option nucléaire autorisée.
Constellation: Deuxième porte-avions américain de la classe Kitty Hawk (60.100 t).
CONUS: CONtinental United States. Territoire continental des Etats-Unis.
COOTAC: COOrdinateur TACtique.
Copy: Compris.
DAM: Détection d'Anomalie Magnétique.
Delta I, II, III, IV: Sous-marins nucléaires lance-engins soviétiques de deuxième et troisième génération.
DLA: Direction de lancement des armes.
DMZ: DeMilitarized Zone. Zone démilitarisée. No man's land.
Draeger: Appareil respiratoire spécial de plongée des commandos américains qui a la particularité d’émettre aucune bulle.
DST-96: Torpille électrique soviétique de 650 mm. Vitesse: + 60 nœuds. Portée: 50 à 100 km.
Dwight S. Eisenhower: Deuxième porte-avions nucléaire américain de classe Nimitz (81.600 t).
E-2 Hawkeye: Avion AWACS embarqué de l'U.S. Navy.
E-3 Sentry: Avion AWACS dérivé du B-707 civil.
E-4 AABNCP: Avion présidentiel dérivé du B-747 civil, alias " Air Force One " (Airborne Advanced National Command Post).
E-8 J-STARS: Avion de renseignement électronique basé sur le B-707 civil.
EA-6 Prowler: Avion de guerre électronique dérivé du A-6 Intruder.
ECG: Electro-Cardiogramme.
Echo: Sous-marin nucléaire lance-missiles aérodynamiques soviétique de première génération.
EF-18 F Growler: Version guerre électronique du F/ A-18 Super Hornet.
ELINT: Electronic INTelligence. Renseignement électronique.
Enterprise ou Big " E ": Premier porte-avions nucléaire américain de 75.700 t.
Ethan Allen: Sous-marin nucléaire lance-engins américain de deuxième génération (7.880 t).
Excalibur: Successeur du missile de croisière TLAM-C. Nom de code: L.R.C.S.W (Long Range Conventional Stand-off Weapon)
F-4 Phantom II: Chasseur-bombardier encore utilisé par l'U.S. Marine Corps.
F-5 Tiger II: Chasseur léger d'appui tactique.
F-8 Crusader: Vieux chasseur embarqué français de défense de la flotte.
F-14 Tomcat /Bombcat: Chasseur embarqué multirôle de supériorité aérienne de L'U.S. Navy.
F-15 Eagle /Strike Eagle: Chasseur-bombardier de supériorité aérienne de l'U.S. Air Force.
F-16 Fighting Falcon: Chasseur léger de supériorité aérienne de l'U.S. Air Force.
F /A-18 Hornet: Chasseur-bombardier embarqué de l'U.S. Navy.
F /A-18 E /F Super Hornet: Version agrandie et améliorée du F /A-18 Hornet.
F-22 Raptor: Chasseur furtif de dominance aérienne de l'U.S. Air Force.
F-23 Black Widow: Prototype de chasseur furtif de dominance aérienne éliminé par le F-22 Raptor.
F-104 Starfighter: Ancien intercepteur supersonique américain encore utilisé par l'A.M.I.
F-105 Thunderchief: Ancien chasseur d'attaque monoplace du Tactical Air Command.
F-111 Aardvark: Bombardier tactique de pénétration lointaine du Strategic Air Command.
F-117 Nighthawk: Bombardier tactique furtif de l'U.S. Air Force.
FAMAS: Fusil d'Assaut de la Manufacture d'Armes de St Etienne. Fusil d'assaut français.
FAC: Forward Air Control. Contrôle Aérien Avancé.
Fission: Réaction nucléaire dans laquelle un noyau se brise en plusieurs fragments en libérant une grande quantité d'énergie.
FLIR: Forward Looking Infra-Red.
FLTSATCOM: FLeet SATellite COMmunications. Satellites de communication de la Flotte.
FMI: Fonds Monétaire International.
Forrestal: Porte-avions conventionnel américain de 60.000 t.
Fox-1: Lancement de missile à guidage radar.
Fox-2: Lancement de missile à guidage infrarouge.
Fox-3: Lancement de missile Phoenix/AMRAAM/AAAM.
Foxtrot: Sous-marin diesel d'attaque soviétique de deuxième génération (2.450 t).
FST-1 et -2: Future Soviet Tank mod.1 et mod.2.
FUMACO: FUsiliers MArins COmmandos.
Fusion: Réaction nucléaire dans laquelle deux noyaux légers s'assemblent pour former un noyau plus lourd en dégageant une grande quantité d'énergie.
g: Facteur de charge. Un g correspond à l'accélération de la pesanteur terrestre (9,81).
G.I: Government Issue (produit du gouvernement). Terme désignant tous les militaires américains.
Gamma: Rayon électromagnétique extrêmement puissant émis lors d'une explosion nucléaire.
Galil: Fusil d'assaut israélien.
George Washington: Troisième porte-avions nucléaire américain de la classe Nimitz amélioré (95.500 t).
George Washington: Sous-marin nucléaire lance-engins américain de première génération (8.250 t).
GIGN: Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale.
GIUK: Groenland-Iceland-United Kingdom.
GLCM: Ground-Launched Cruise Missile. Missile de croisière lancé du sol.
Goalkeeper: Canon rotatif CIWS à sept tubes de 30 mm (équivalent du Phalanx).
Golanis: Troupes d'assaut israéliennes basées sur les hauteurs du Golan.
GPMG: General Purpose Machine Gun. Mitrailleuse d'appui lourde (ou de section).
GPS: Global Positioning System. Système de navigation par satellite.
GSG-9: Equivalent allemand du GIGN français.
Harry Truman: Cinquième porte-avions de la classe Nimitz améliorée (95.500 t).
Harpoon: Missile antinavire américain (AGM = air, RGM = surface, UGM = sous-marin).
Hawk: Missile sol-air américain à moyenne portée.
HEAT: High Explosive Anti-Tank. Projectile antichar à grand pouvoir explosif.
Heater: Jargon pour désigner un missile à guidage thermique ou infrarouge.
Heyl Ha'Avir: Armée de l'Air israélienne.
Hornet: Mine antichar américaine de forte puissance.
Hotel II & III: Sous-marin nucléaire lance-engins soviétique de première génération (5.500 t).
Hung: Long feu. Arme air-air ou air sol restée sur leur point d'ancrage après la commande de largage.
Hydrophone: Microphone à usage sous-marin.
IA-PVO: Aviation de Front de l'ex-URSS.
ICBM: InterContinental Balistic Missile. Missile balistique intercontinental.
IDF: Indigenous Defense Fighter. Chasseur national de défense taiwanais.
IFF: Identification Friend or Foe. Identification ami/ennemi.
IFV: Infantry Fighting Vehicle. Véhicule de combat d'infanterie.
Implosion: Effondrement d'une coque ou d'un habitat sur lui-même sous l'effet de la pression extérieure.
Independence: Quatrième porte-avions américain de la classe Forrestal (60.000 t).
Iowa: Cuirassé américain à 9 canons de 406 mm de 57.000 tonnes.
Ivan le Fou (Crazy Ivan): Manoeuvre des sous-marins russes consistant à effectuer des abattées d’écoute à droite et à gauche, à intervalles réguliers, pour déceler un éventuel intrus dans son baffle.
Jericho: Missile sol-sol tactique israélien.
J.F.Kennedy ou J.F.K: Porte-avions conventionnel américain de 61.000 t.
Jihad: Guerre Sainte.
Jimmy Carter: Troisième et dernier sous-marin (version agrandie) de la classe Seawolf (+ 9.150 t).
John Stennis ou Johnnie Reb: Quatrième porte-avions nucléaire américain de classe Nimitz améliorée (95.500 t).
Joker fuel: Cinq minutes de réserve avant la panne sèche. Ravitaillement indispensable (terme aéronautique).
JSF: Joint Strike Fighter. Chasseur d'attaque furtif américain de nouvelle génération.
Ka-50, -52 Hokum: Hélicoptère de lutte anti-hélicoptère soviétique.
Kara: Croiseur lance-missiles soviétique (9.700 t).
Kashin: Frégate ASM soviétique (4.750 t).
Kiev: Porte-aéronefs soviétique (60.000 t).
Kildin: Frégate ASM soviétique (4.975 t).
Kilo: Sous-marin diesel d'attaque soviétique de troisième génération (3.075 t).
Kirov: Croiseur nucléaire lance-missiles soviétique (24.000 t).
Kitty Hawk: Porte-avions conventionnel américain (61.000 t).
Knox: Frégate ASM américain (4.260 t).
Koulak: Paysan en russe.
Kresta: Croiseur lance-missiles soviétique (7.500 t).
Kuznetsov: Porte-avions conventionnel soviétique (65.000 t).
Lafayette: Sous-marin nucléaire lance-engins américain de troisième génération (8.250 t).
LAW: Light Anti-tank Weapon. Lance-roquette antichar léger américain.
Leclerc: Nouveau char de combat principal français avec canon de 120 mm.
Leopard I et II: Chars de combat principal allemands avec canons de 105 et 120 mm.
Los Angeles Flight 1, 2 & I: Sous-marin nucléaire d'attaque américain de quatrième génération (6.927 t).
LGB: Laser Guided Bomb. Bombe guidée laser.
LGM-25 Titan II: Missile ICBM américain. Charge militaire: 9 Mt. Portée: 15.000 km.
LGM-30 Minuteman II, III: Missile ICBM américain. Charge militaire: 1,2 Mt ou 3 x 335 kt. Portée: 14.000 km.
LRAC: Lance Roquette AntiChar français.
M-1 Abrams: Première version du célèbre char de bataille US avec canon M-68 de 105 mm.
M-1A1 Abrams: Version améliorée du même char avec canon M-256 de 120 mm.
M-1A2 SEP Abrams: Dernière version du char américain avec canon M-256 de 120 mm.
iM-1A3 Abrams: Version expérimentale agrandie avec le canon révolutionnaire XM-388 de 155 mm.
M-2A2 Bradley: Véhicule blindé de transport de troupes américain.
M-3A2 Bradley: Véhicule blindé de combat de cavalerie américain.
M-16/ M-203: Fusil d'assaut américain couplé à un lance-roquettes de 40 mm.
M-24: Fusil de précision standard de 7,62 mm des Special Forces US.
M-48A5 Patton: Char de combat moyen avec canon de 105 mm.
M-60A3 Patton: Char de bataille principal avec canon de 105 mm encore utilisé par l'U.S. Marine Corps.
M-109 Paladin: Obusier automoteur américain de 155 mm.
M-110: Canon automoteur américain de 203 mm.
M-270 MLRS: Multiple Launch Rocket System. Système de Lance-Roquettes Multiples.
Mach: Unité de vitesse par rapport à celle du son. Elle varie en fonction de l'altitude et de la température (de 1.060 km/h à 1.225 km/h).
Marine Recon: Troupe de reconnaissance de l'U.S. Marine Corps.
MARPAT: MARine PATtern. Motif de camouflage des U.S. Marines.
MBT: Main Battle Tank. Char de bataille principal.
Merkava III (Chariot): Char de bataille principal israélien avec canon de 120 mm.
Meteor: Nouveau missile air-air à guidage actif à très longue portée.
MGM-31 Pershing: Missile de théâtre à courte portée américain. Charge militaire: 1 x 400 kt. Portée: 740 km.
MGM-52 Lance: Missile tactique sol-sol américain. Charge militaire: 454 kg ou 100 kt. Portée: 120 km.
MGM-118 Peacekeeper MX: Missile ICBM mobile américain. Charge militaire: 10 x 335 kt MIRV. Portée: 14.000 km.
Mi-24 Hind: Hélicoptère lourd de lutte antichar soviétique.
Mi-28 Havoc: Hélicoptère de lutte antichar soviétique.
Michigan: SSGN-727 Michigan, sous-marins nucléaire lance-missiles de croisière.
Mig-1.42: Chasseur furtif de suprématie aérienne de nouvelle génération.
Mig-21 Fishbed: Chasseur léger et d'appui au sol soviétique.
Mig-23 Flogger: Chasseur soviétique de soutien tactique.
Mig-25 Foxbat: Intercepteur trisonique soviétique de défense aérienne.
Mig-27 Flogger: Chasseur soviétique d'appui rapproché.
Mig-29 Fulcrum: Chasseur soviétique de supériorité aérienne.
Mig-31 Foxhound: Chasseur lourd soviétique de défense aérienne.
Mil power: Puissance militaire.
Mille nautique: Unité de longueur aéronautique égale à 6.076 pieds.
MIRV: Maneuvering Independant Re-entry Vehicle. Véhicule de rentrée à guidage indépendant.
Mk-20 Rockeye: Dispenseur de sous-munitions (ex: mines antipersonnelles ou grenades).
Mk-37: Ancienne torpille lourde américaine de 483 mm, encore utilisée par certains pays.
Mk-46: Torpille légère électrique américaine larguée par aéronefs ou bâtiments ASM.
Mk-48: Torpille lourde électrique américaine de 533 mm. Dérivées: ADCAP. Mk-48 à propulsion pumpjet, plus rapide et plus solide. HIGH SPEED. Mk-48 à très grande vitesse. (50 nœuds. 30 km.) LONG RANGE. Mk-48 à longue portée. (40 nœuds. 50 km.)
Mk-50: Successeur de la torpille légère américaine Mk-46. Nom de code: Sealance.
Mk-82 Snakeye: Bombe freinée par parachute de 227 kg ou 500 livres.
Mk-83: Bombe à chute libre de 454 kg ou 1.000 livres.
Mk-84: Bombe à chute libre de 908 kg ou 2.000 livres.
Montana: Cuirassé américain à 12 canons de 406 mm de 72.105 t.
Moskva: Croiseur porte-hélicoptères soviétique (15.700 t).
MP-5: Pistolet-mitrailleur allemand de 9 mm.
MPAT: Multi-Purpose Anti-Tank. Munition antichar à usage multiple.
Murène: Torpille légère française de 324 mm.
NAS: Naval Air Station. Base aéronavale.
Neutrashimyy: Destroyer lance-missiles soviétique (4.500 t).
Nighthawk: Hélicoptère UH-60 américain version Spec Ops.
Nimitz: Porte-avions nucléaire américain de 95.000 t.
November: Sous-marin nucléaire d'attaque soviétique de première génération, très bruyant (5.400 t).
No joy: Aucun contact visuel avec l'ennemi (terme aéronautique).
Noeud: Vitesse équivalente à 514,4 cm par seconde, soit 1 mille marin ou un mille nautique par heure.
NSA: National Security Agency. Agence de Sécurité Nationale.
NVG: Night Vision Gloves. Lunettes de vision nocturne.
Oberon: Sous-marin diesel britannique de deuxième génération (2.410 t).
OH-58 Kiowa: Hélicoptère léger d'observation de l'U.S. Army.
Ohio: Sous-marin nucléaire lance-engins américain ultra silencieux de dernière génération (18.750 t).
Oliver Hazard Perry: Frégate lance-missiles américain (3.658 t).
Oscar: Sous-marin nucléaire lance-missiles aérodynamiques soviétique de dernière génération (16.000 t).
PACAF: PACific Air Force.
Patriot: Missile sol-air américain de longue portée, à vocation antimissile.
PC: Postcombustion.
PCNO: Poste Central Navigation Opérations.
Peacekeeper: Porte-avions Aegis géant américain à propulsion nucléaire du programme CVNX de 725.000 t. Longueur hors tout: 680 m.
Pedro: Surnom donné aux hélicoptères de sauvetage en mer (Sea King /Seahawk).
Permit: Sous-marin nucléaire d'attaque américain de deuxième génération (4.465 t).
Phalanx: Canon CIWS multitube antimissile de 20 mm de l'U.S. Navy.
Pied: Unité de mesure équivalente à 0,3248 m.
PK: Mitrailleuse lourde soviétique de 7,62 mm.
PSG-1: Fusil de précision britannique de 7,62 mm.
Pumpjet: Propulsion par pompe hydraulique.
R-37: Missile air-air russe à très longue portée (300 km).
RAH-66 Comanche: Hélicotère furtif de reconnaissance armée américain.
RAM: Rolling Airframe Missile. Missile de défense ponctuelle basé sur le AIM-9 Sidewinder.
Ranger: Troisième porte-avions conventionnel américain de la classe Forrestal (60.000 t).
RBU: Roquettes sous-marines soviétiques.
REI: Régiment Etranger d'Infanterie.
REP: Régiment Etranger Parachutiste.
Resolution: Sous-marin nucléaire lance-engins britannique de première génération (8.400 t).
Reuben James: Frégate anti-sous-marine américaine de la classe O. H. Perry (3.658 t).
RIMa: Régiment d'Infanterie de Marine.
RIO: Radar Intercept Officer. Copilote Opérateur radar chargé des systèmes d'arme de bord.
RLIR: Rear Looking Infra-Red.
Romeo: Sous-marin diesel d'attaque soviétique de première génération (1.700 t).
Ronald Reagan ou Ronnie: Sixième porte-avions nucléaire américain de classe Nimitz améliorée (95.500 t).
Royal Marines: Fusiliers marins de Sa Majesté.
RPG: Lance roquette antichar soviétique.
RPIMa: Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine.
RPK-74: Fusil-mitrailleur d'appoint AK-74, avec un canon lourd.
SA-2 Guideline: Missile sol-air soviétique à moyenne portée.
SA-6 Gainful: Missile sol-air soviétique à moyenne portée.
SA-7 Grail: Missile sol-air soviétique portable à courte portée (SA-N-5).
SA-8 Gecko: Missile sol-air soviétique à courte portée (SA-N-4).
SA-9 Gaskin: Missile sol-air soviétique à moyenne portée.
SA-10 Grumble: Missile sol-air soviétique à longue portée (SA-N-6).
SA-11 Gadfly: Missile sol-air soviétique à moyenne portée (SA-N-7).
SA-14 Gremlin: Missile sol-air soviétique à courte portée (SA-N-8).
SA-15 Gopher: Missile sol-air soviétique à courte portée (SA-N-9).
SA-80: Fusil d'assaut britannique de 5,56 mm.
SACEUR: Supreme Allied Commander EURope. Commandant en Chef suprême Allié en Europe.
SACLANT: Supreme Allied Commander atLANTic. Commandant en Chef suprême Allié dans l'Atlantique.
SALT & START: Traités de non-prolifération nucléaire.
SAM: Missile sol-air.
Saratoga ou Sara: Deuxième porte-avions conventionnel américain de la classe Forrestal (60.000 t).
SAS: Special Air Service. Commandos britanniques.
SAW: Support Assault Weapon. Arme d'appui léger (ou d'escouade).
Scramble: Décollage immédiat.
SDI: Space Defense Initiative. Initiative de Défense Spatiale.
Sea Cat: Missile naval britannique de défense ponctuelle.
Sea Dart: Missile naval britannique de défense ponctuelle.
Sea Skua: Missile air-mer britannique.
Sea Sparrow: Missile air-air naval américain de défense ponctuelle.
Sea Wolf: Missile naval antimissile britannique.
Seahawk: Hélicoptère UH-60 américain version anti-sous-marine.
SEAL: Sea Air and Land. Troupe de choc de l'U.S. Navy.
Seaskimmer: Se dit de tous les missiles air-mer ou mer-mer qui adoptent un profil de vol au ras des vagues.
Seawolf: Sous-marin nucléaire d'attaque américain de dernière génération (9.150 t).
SET-53 et -65: Torpilles électriques soviétiques de 533 mm. Vitesse: 35 noeuds. Portée: 8 km.
Sierra: Sous-marin nucléaire d'attaque soviétique de troisième génération (7.800 t).
SIGINT: SIGnal INTelligence. Renseignements par signaux.
Skipjack: Sous-marin nucléaire d'attaque américain de première génération (3.500 t).
Site: L'angle ou l'élévation d'un objet par rapport à l'horizontale.
Slava: Croiseur lance-missiles soviétique (12.500 t).
SM-1 /-2 Standard: Missile naval antiaérien américain.
Solution: Les différents éléments d'un but ou objectif, distance, route et vitesse.
Son of a bitch: fils de pute!
SOSUS: SOund SUrveillance System. Système de sonars passifs utilisés par l'O.T.A.N comme moyen avancé de détection du déploiement des sous-marins soviétiques en haute mer. Il est essentiellement déployé dans le triangle GIUK (Groënland-Iceland-United Kingdom).
Sovremennyy: Destroyer lance-missiles soviétique (7.850 t).
Spearfish: Torpille électrique britannique.
Spetsnaz: Force spéciale aéromobile soviétique.
Spike: Réception d'émission électronique.
Spruance: Destroyer ASM américain (8.040 t).
STAFF: Smart Target-Activated Fire & Forget. Munition intelligente à fonction antichar s'attaquant à la partie supérieure du véhicule..
Sturgeon: Sous-marin nucléaire d'attaque américain de troisième génération (4.960 t).
SS-4 Sandal: Missile MRBM soviétique. Charge militaire: 1 Mt. Portée: 2.200 km.
SS-5 Skaen: Missile IRBM soviétique. Charge militaire: 2 Mt. Portée: 4.100 km.
SS-9 Scarp: Missile ICBM soviétique. Charge militaire: 25 Mt ou 20 Mt ou 3 x 3,5 Mt MIRV. Portée: 12.000 km.
SS-11 Sego: Missile ICBM soviétique. Charge militaire: 950 kt ou 3 x 250 kt. Portée: 9.600 km.
SS-12 Scaleboard: Missile SRBM soviétique. Charge militaire: 800 kt. Portée: 800 km.
SS-13 Savage: Missile ICBM soviétique. Charge militaire: 600 kt. Portée: 8.000 km.
SS-17 Spanker: Missile ICBM soviétique. Charge militaire: 6 Mt ou 4 x 750 kt. Portée: 11.000 km.
SS-18 Satan: Missile ICBM soviétique. Charge militaire: 27 Mt ou 20 Mt ou 10 x 500 kt ou 10 x 900 kt. Portée: 16.000 km.
SS-19 Stiletto: Missile ICBM soviétique. Charge militaire: 10 Mt ou 6 x 550 kt. Portée: 10.000 km.
SS-N-2 Styx: Missile aérodynamique équipant les vedettes rapides type Osa. Charge militaire: 500 kg d'explosifs. Portée: 46 km.
SS-N-8 Sawfly: Missile SLBM équipant les SSBN Delta I et II. Charge militaire: 2 x 500 kt. Portée: 9.100 km.
SS-N-9 Siren: Missile aérodynamique équipant les vedettes rapides type Nanutchka. Charge militaire: 500 kg d'explosifs. Portée: 55 km.
SS-N-12 Sandbox: Missile aérodynamique équipant les SSG Echo et Juliett, et le porte-avions Admiral Gorshkov. Charge militaire: 1.000 kg ou 350 kt. Portée: 550 km.
SS-N-18 Stingray: Missile SLBM équipant les SSBN Delta III. Charge militaire: 7 x 200 kt MIRV. Portée: 6.500 km.
SS-N-14 Silex: Arme anti-sous-marine équipant les croiseurs nucléaires Kirov, croiseurs Kara et Azov, destroyers Udaloy et frégates Krivak. Charge militaire: Torpille de 400 mm ou 5 kt. Portée: 59 km.
SS-N-15 Starfish: Arme anti-sous-marine équipant les SSN Akula, Sierra, Victor; les
SS Kilo, Tango; les SSGN Oscar; les croiseurs Lazarev et les frégates Neutrashimyy. Charge militaire: Torpille de 400 mm ou 5 kt. Portée: 40 km.
SS-N-16 Stallion: Arme anti-sous-marine équipant les SSN Sierra, Akula et Victor et les SSGN Oscar. Charge militaire: Torpille de 400 mm ou 5 kt. Portée: 90 km.
SS-N-19 Shipwreck: Missile aérodynamique équipant les croiseurs nucléaires Kirov. Charge militaire: 1.000 kg ou 500 kt. Portée: 555 km.
SS-N-20 Sturgeon: Missile SLBM équipant les SSBN Typhoon. Charge militaire: 10 x 100 kt MIRV. Portée: 8.300 km.
SS-N-21 Sampson: Missile de croisière équipant les SSN Akula, Sierra et Victor III. Charge militaire: 1 x 200 kt. Portée: 3.000 km.
SS-N-22 Sunburn: Missile aérodynamique équipant les destroyers Sovremennyy et Udaloy. Charge militaire: 1.000 kg ou 200 kt. Portée: 120 km.
SS-N-23 Skiff: Missile SLBM équipant les SSBN Delta IV. Charge militaire: 10 x 100 kt MIRV. Portée: 9.000 km.
SS-N-24 Scorpion: Missile de croisière équipant les SSGN Oscar et Yankee Notch. Charge militaire: inconnue. Portée: 3.000 km.
SS-N-25 Switchblade: Missile aérodynamique équipant les frégates Krivak. Charge militaire: 90 kg. Portée: 130 km.
Su-7, -17, -22 Fitter: Chasseur soviétique d'appui au sol.
Su-15 Flagon: Intercepteur soviétique de défense ponctuelle.
Su-24 Fencer: Bombardier tactique soviétique de pénétration lointaine.
Su-25 Frogfoot: Avion d'appui tactique antichar soviétique.
Su-27 Flanker: Chasseur soviétique de supériorité aérienne.
Su-33 Flanker: Version navalisée du chasseur Su-27.
Su-34 Fullback: Bombardier antinavire soviétique de pénétration lointaine.
Su-35, -37 Super Flanker: Chasseur soviétique de supériorité aérienne à poussée vectorielle.
Su-47 Berkut (Aigle royal): Chasseur furtif russe de supériorité aérienne et de nouvelle génération.
SVD Dragunov: Fusil semi-automatique soviétique de précision de 7,62 mm.
Swiftsure: Sous-marin nucléaire d'attaque britannique de troisième génération (4.500 t).
T-55, -62, -64, -72, -80, -90: Chars de bataille soviétiques avec canons de 100, 115 et 125 mm.
Tally Ho: Contact visuel établi avec l'ennemi.
Tango: Sous-marin diesel d'attaque soviétique de troisième génération (3.900 t).
Task Force: Force aéronavale. Terme couramment utilisé pour désigner les escadres de la marine américaine.
TASM: Version antinavire du Tomahawk lancée par sous-marin.
TB-16, -23, -29: Sonars remorqués américains.
TCS: TV Camera Set. Système de caméra longue portée embarqué sur le F-14.
Theodore Roosevelt ou TR: Premier porte-avions nucléaire américain de la classe Nimitz améliorée de 95.500 t.
Thermocline: Couche d'eau de quelques dizaines de mètres près de la surface où la température de l'eau diffère de celle environnante, perturbant la diffusion des ondes sonores (aussi appelée la " couche ").
Thud: Appellation familière du F-105 Thunderchief.
Ticonderoga: Croiseur Aegis lance-missiles américain (9.470 t).
Tigerfish: Torpille électrique silencieuse de la Royal Navy.
TLAM: Version d'attaque terrestre du Tomahawk lancée par sous-marin.
TLBV: Tactical Load Bearing Vest. Gilet de combat et de port tactique.
Tomahawk: Missile de croisière américain.
Trafalgar: Sous-marin nucléaire d'attaque britannique de dernière génération (5.200 t).
Tringlos: Terme désignant les unités de train (approvisionnement).
Triple-A: Artillerie aérienne non guidée (ex: ZSU-23-4).
Tsahal: Armée de Terre israélienne.
Tunguska: Système antiaérien soviétique alliant missiles et canons AA.
TUUM: Téléphone sous-marin ou " Gertrude ".
UAV: Unmanned Air Vehicle. Véhicule aérien sans pilote ou drône.
Udaloy: Destroyer lance-missiles soviétique (7.900 t).
UGM-96 Trident 1 C-4: Missile SLBM équipant les SSBN Benjamin Franklin et Lafayette. Charge militaire: 8 x 100 kt MIRV. Portée: 8.047 km.
UGM-133 Trident 2 D-5: Missile SLBM équipant les SSBN Ohio et Vanguard. Charge militaire: 8 x 100 kt MIRV. Portée: 11.000 km.
UNSCOM: United Nations Security COMmission. Commission de Sécurité des Nations-Unies.
Upholder: Sous-marin diesel d'attaque britannique de deuxième génération (2.400 t).
USCENTCOM: U.S. CENTral COMmand. Commandement central des Etats-Unis.
VAB: Véhicule à l'Avant Blindé. Blindé standard de transport de troupes français.
Valiant: Sous-marin nucléaire d'attaque britannique de deuxième génération (4.900 t).
Vanguard: Sous-marin nucléaire lance-engins britannique de dernière génération (15.850 t).
VBL: Véhicule Blindé Léger français.
Victor I, II, III: Sous-marin nucléaire d'attaque soviétique de deuxième génération (6.000 t).
Virginia NSSN: Futur sous-marin nucléaire d’attaque de l’U.S Navy (7.800 t).
Vixen: Garce.
VLS: Vertical Launch System. Système de lancement vertical.
Whiskey: Sous-marin diesel d'attaque soviétique de première génération (1.350 t).
Wilco: Ordre reçu qui va être exécuté.
Wild Weasel: Avion spécialisé dans la suppression des radars sol-air.
XO: Executive Officer. Officier en second.
Zoulou: L'heure du méridien de Greenwich ou, encore, GMT.


LIENS : http://aeronavale-porteavions.com/

Loading...

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Membres

Autoportrait

Autoportrait

Qui êtes-vous ?

Clichy, Hauts-de-Seine, France
Mon credo : Le seul jour le plus facile est celui d'hier...